Confessions

28 décembre 2011 14:43; Act: 28.12.2011 15:00 Print

Sandra Bullock a failli arrêter le cinéma

La comédienne a confié qu’après son divorce, elle ne pensait pas tourner à nouveau. C’est le réalisateur Stephen Daldry qui l’a convaincue de poursuivre sa carrière.

storybild

L'actrice est en pleine promotion de son dernier film. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Pour la première fois, Sandra Bullock s’est exprimée sur la manière dont elle a vécu son divorce d’avec Jesse James en 2010. L’actrice, oscarisée pour son rôle dans «The Blind Side» (un film sorti uniquement en DVD chez nous), a accordé une interview à l’Associated Press à l’occasion de la sortie aux Etats-Unis du film «Extrêmement fort et incroyablement près», réalisé par Stephen Daldry et dans lequel elle côtoie Tom Hanks.

«J'étais parfaitement contente d'être profondément brisée. Sincèrement, je ne pensais pas avoir encore envie de travailler et sortir de mon cocon», a déclaré la star de 47 ans, maman adoptive d’un petit Louis de bientôt deux ans. C’était sans compter sur la force de persuasion de Stephen Daldry. Le réalisateur lui propose un rôle qu’elle ne peut pas refuser, celui d’une femme dont le fils n’arrive pas à surmonter la mort de son père. «Je n'étais pas prête. Mais c'était plus fort que moi. Quelle belle manière de me remettre en selle.»

Regardez la bande-annonce du film de Stephen Daldry, sur nos écrans le 29 février:


(jfa)