#BalanceTonYouTubeur

09 août 2018 15:16; Act: 09.08.2018 16:14 Print

«Avec toi quand tu veux les plans à 4»

Squeezie avait accusé certains de ses collègues YouTubeurs de harceler leurs fans. Les noms de certaines célébrités commencent à être évoqués.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

C'est avec un tweet de Squeezie, un Youtubeur bien connu des adolescents, que tout a commencé. «Les Youtubeurs (y compris ceux qui crient sur tous les toits qu'ils sont féministes) qui profitent de la vulnérabilité psychologique de jeunes abonnées pour obtenir des rapports sexuels on vous voit», a-t-il écrit, sans nommer personne.

«Le Parisien» a dévoilé des premiers témoignages glaçants. «J'ai surtout peur que Wassim rentre dans une colère noire en apprenant que j'ai dénoncé ses actes et ses paroles. Mais je ne peux pas le laisser continuer à mener sa petite vie tranquille sachant qu'il manipule des jeunes filles», confie une ado de 17 ans, qui en avait 16 au moment des faits. «Il a commencé à me dire que j'étais une de ses plus jolies abonnées, il faisait des remarques sur mon corps. Il m'a dit de ne rien dire à personne car il pouvait avoir des problèmes. Je lui ai parlé du lycée, il connaissait mon âge. Il m'a demandé s'il était possible de nous voir seul à seul mais je me sentais pas du tout à l'aise avec ça », explique-t-elle, capture d'écran à l'appui. Cette fan et quatre autres mineures l' accusent de leur avoir fait des propositions douteuses et insistantes.

Une photo de lui dans son bain

Un autre Youtubeur, Anthox Colaboy, est aussi cité : «Tu l'as déjà fait? A l'occasion si tu as eu une mauvaise expérience je me porte garant de la prochaine pour que ça soit mieux on fait ça?» ; «Si un jour on se voit je te mange avec plaisir» ; «Avec toi quand tu veux les plans à 4», aurait-il envoyé à une jeune de 15 ans. Il lui a même montré une photo de lui dans son bain, où l'on voit ses jambes dans une position suggestive. «Je faisais mine de rigoler, mais ça me choquait énormément», conclut-elle.

Aurélie, 16 ans, s'en prend à Efkan Kurnaz alias From Human to God, vidéaste qui consacre sa chaîne de 322 000 abonnés à la musculation. Agé de 28 ans à l'époque, il l'a ajoutée sur Facebook après avoir aperçu la jeune fille sur un live Periscope en 2016. Il me disait: «Envoie une vidéo de toi». Il l'a ensuite invitée chez lui, mais elle n'est jamais allée et l'a effacé de ses contacts.

Pour finir, en 2013, deux adolescentes de 14 ans assistaient à un live YouTube où Math Podcast alias Mathieu Richard parlait à ses abonnés. «Il nous a ensuite ajoutées sur un groupe Facebook et a demandé des photos de notre poitrine. On a refusé, mais on était jeunes, on ne se rendait pas compte que c'était abusé», confie Marie.

Les Youtubeurs réagissent

Quelques heures après la publication de l'article, Anthox Colaboy et FromHumanToGod ont fait part de leur écoeurement sur les réseaux sociaux. Le premier a annoncé vouloir porter plainte contre le «Parisien» et le second a nié en bloc les accusations du journal dans une vidéo.


(fda)