Scarlett Johansson

26 janvier 2020 19:22; Act: 27.01.2020 06:34 Print

«Ne pas voir mon frère jumeau était dur»

par Henry Arnaud, Los Angeles - L'actrice Scarlett Johansson est au coeur de l'actualité avec son rôle dans «Jojo Rabbit» et sa nomination aux Oscars.

storybild

Scarlett Johansson lors des 26es Screen Actors Guild Awards à Los Angeles, le 19 janvier 2020. (Photo: Jon Kopaloff)

Sur ce sujet
Une faute?

Scarlett Johansson a reçu «20 minutes» pour évoquer la comédie qui sort le 29 janvier 2020 en salle. Dans «Jojo Rabbit», l'actrice américaine de 35 ans incarne la mère d'un jeune qui a Adolf Hitler pour copain imaginaire et comme modèle durant la Seconde Guerre mondiale.

Peut-on rire de tout y compris de Hilter?
Taika Waititi a écrit le scénario, réalisé «Jojo Rabbit » et il incarne Hilter. Il aime l'humour noir et il pense qu'il n'y a rien de mieux que la dérision pour surmonter même les pires des épreuves.

N'avez-vous eu aucune hésitation?
J'étais en train de tourner «Infinity War» avec Chris Hemsworth qui avait fini «Thor Ragnarok» avec Taika quelques mois plus tôt. C'est Chris qui m'a parlé du scénario de «Jojo Rabbit» en me disant de le lire car c'était l'histoire la plus originale qu'il n'avait jamais lue. Et il avait raison. Il faut voir le film pour comprendre son humour et même sa poésie. Impossible de l'expliquer.

Le réalisateur a dit qu'il ne pouvait pas engager Chris Hemsworth pour incarner Adolf Hilter car il est beaucoup trop beau...
Je préfère ne pas faire de commentaire car Hemsworth n'a pas besoin de lire un compliment sur son physique de ma part ou ça va lui monter encore à la tête (rires). Chris est un vrai pote mais dans le show-biz il ne faut surtout jamais dire à un acteur qu'il est beau sinon ils y croient (Scarlett fait un clin d'oeil).

Vous êtes nominée aux Oscars du 9 février 2020 pour votre rôle de la maman du jeune Jojo. Comment avez-vous créé votre complicité avec le jeune Roman Griffin Davis?
J'ai toujours eu l'instinct maternel. J'ai commencé ma carrière dans l'enfance et protéger les jeunes comédiens sur un plateau, c'est en moi depuis que je suis adulte. Le plus intéressant est que je venais juste de terminer le tournage de «Marriage Story» (ndlr: disponible sur Netflix et pour lequel Scarlett est aussi nominée aux Oscars cette année). Noah Baumbach déteste qu'on change ses dialogues qu'il faut suivre à la virgule près. À l'opposé de ça, Takia change constamment ses idées, modifie les dialogues, improvise. C'était fun de m'adapter à cela.

Quels sont vos meilleurs et pires moments de votre enfance comme comédienne?
Je n'ai que des bons souvenirs de ma jeunesse devant les caméras. Maman me répétait souvent que je n'étais obligée à rien et que je pouvais arrêter de tourner dès que je n'aimais plus la comédie. Mon meilleur moment a été durant «L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux» de Robert Redford. J'avais 14 ans et c'est durant ce tournage que j'ai compris ce qu'était le travail d'un acteur. Et ma passion n'a fait que grandir ensuite. Auparavant, c'était juste un jeu que je faisais par instinct.

Aucun souvenir négatif de votre jeunesse devant les caméras?
Le seul aspect négatif était l'éloignement de ma famille et de mes amis. Ne pas avoir mon frère qui est mon jumeau durant des semaines, voilà qui était dur. Maman était toujours là heureusement, être la seule jeune au milieu d'adultes n'était pas toujours facile au quotidien.

Que diriez-vous si votre fille veut devenir actrice?
Je soutiendrais ma fille quel que soit son choix de carrière dans le cinéma ou autre chose. Il faut juste que cela soit son désir personnel et pas pour faire comme maman.