Hawaï

12 mars 2013 12:15; Act: 12.03.2013 14:30 Print

Steven Tyler a désormais une loi à son nom

Grâce au chanteur d’Aerosmith, les célébrités vont passer des vacances beaucoup plus tranquilles à Hawaï. Une loi les protégeant des paparazzi vient d’être votée.

storybild

Le chanteur est heureux. (Photo: AFP/Adrian Sanchez-gonzalez)

Sur ce sujet
Une faute?

«Maintenant, je vais pouvoir me balader à poil dans la cour de ma maison!» Selon le site billboard.com, Steven Tyler a célébré par cette petite phrase – et en débouchant une bouteille de champagne sans alcool - la promulgation du Steven Tyler Act. Cette loi, votée le 5 mars par le Sénat de l’Etat d’Hawaï, permet aux célébrités de porter plainte contre des paparazzi qui les prennent en photos ou qui les filment sans leur accord.

Si la loi porte son nom, c’est parce que le chanteur du groupe Aerosmith en est à l’origine. C’est lui qui l’a proposée au sénateur Kalani English après que des images de lui et de sa famille ont été publiées dans des magazines alors qu’ils séjournaient dans l’archipel d’Hawaï en décembre 2012. «Ici, les paparazzi chassent mes enfants, ils se mettent au milieu de la route. On a failli avoir un accident. Alors, avant que ça arrive, il fallait agir», a-t-il expliqué à billboard.com

Joe Perry, un des membres d’Aerosmith, n’a pas caché sa joie en apprenant que la loi proposée par son complice avait été promulguée. Le guitariste est certain que maintenant qu’il est possible de porter plainte contre des paparazzi à Hawaï, des gens vont faire de même dans d’autres Etats du pays. «Je parie que ça va se répandre, parce que ce n’est pas un problème seulement à Hawaï. C’est ici, c’est là-bas, c’est partout», a-t-il dit.

(jfa)