Floride

02 mai 2013 06:57; Act: 02.05.2013 07:02 Print

Un Valaisan sur les traces de Michael Jackson

par Ludovic Jaccard - Damien Formaz ne regrette pas de s’être envolé pour Miami. Sa ressemblance avec le roi de la pop lui ouvre les portes du showbiz.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

«J’ai envie de tenter ma chanc­e et de vivre mon «American dream», nous a confié Damien Formaz, 24 ans. Voilà un mois que l’ex-candidat de Mister Suisse romande a quitté le Valais pour s’installer en Floride. Accueilli à Miami par une amie qui travaille dans une télévision locale, le jeune homme originaire de Madagascar a vite trouvé ses marques. «Grâc­e à cette copine, qui a des contacts dans le milieu de la mode, j’ai rapidement pu avoir un agent et un producteur. J’ai ainsi intégré l’agence Famous Faces, qui est très professionnelle», raconte l’employé de commerce.

Damien a aussi remarqué que son style n’était pas très courant aux USA. «Je ne pensais pas correspondre au marché américain, mais à l’agence, ils ont adoré mes photos. Je pense que c’est pour ça que j’ai été engagé», dit-il.

Le regard de Michael

Toutefois, ce qui a vraiment tapé dans l’œil de tout le monde, c’est sa ressemblance avec le roi de la pop. «Souvent en Suisse, les gens m’arrêtaient dans la rue pour me dire que je leur faisais penser à Michael Jackson jeune, raconte Damien. A l’agence de Miami, ils ont sorti une de ses pochettes de disque et m’ont fait remarquer que j’avais le même regard que lui. D’où l’idée de travailler dans ce sens-là.»

Mais attention, Damien ne souhaite pas devenir un sosie de la star. «Michael Jackson est unique et je veux rester moi-même. Mais si je peux utiliser cette ressemblance pour évoluer dans la musique ou le mannequinat, ce serait bien. Je prendrai des cours de chant ou de danse, s’il le faut.»

Les pieds sur terre

Lucide, le jeune Romand sait que le milieu du show-business est impitoyable. «J’ai envie de réussir dans le mannequinat, mais je sais que c’est très difficile. J’avais d’ailleurs peur d’être déjà trop âgé. Parce que dans beaucoup de castings, on recherche surtout des personnes de 18 à 23 ans.»

Si sa carrière ne décolle pas, Damien reprendra l’avion pour la Suisse. «Je retournerai dans le domaine commercial, tout en continuant à faire des photos ou des défilés. Cela a toujours été une passion, plus qu’un métier.»