Téléthon

01 décembre 2011 18:26; Act: 01.12.2011 18:30 Print

Un duo glamour réuni pour la bonne cause

par Ludovic Jaccard - Dans le cadre du Téléthon, Marianne de Cocatrix et Olivier Marillier, Miss et Mister Suisse romande 2008, ont vécu le quotidien de la centrale 144. Encore émus, ils livrent leurs impressions à «20 minutes».

storybild

Marianne et Olivier ont été choisis pour être les ambassadeurs du Téléthon. (Photo: David Steiner)

Sur ce sujet
Une faute?

Miss et Mister Suisse romande 2008 ont vécu une expérience incroyable. Choisis pour être les parrains du Téléthon, dont plusieurs manifestations se déroulent à Lausanne, Marianne de Cocatrix et Olivier Marillier ont pu suivre de près les collaborateurs de la centrale d’urgence du numéro 144. Le Neuchâtelois y est resté une nuit entière. Il en est ressorti «estomaqué». «Ces urgentistes doivent gérer tellement de choses en même temps: la personne en danger, les gens autour d’elle, les ambulances...», a-t-il confié à «20 minutes».

Ce qui l’a le plus marqué? Une réanimation en direct par téléphone. «Une dame a appelé parce qu’un homme faisait un malaise dans la rue devant elle. Le collaborateur du 144 est resté calme. Avec efficacité, il lui a expliqué les gestes à effectuer pour faire un massage cardiaque à cette personne. L’ambulance est ensuite arrivée sur place, 10 minutes plus tard, pour prendre le relais. J’en ai des frissons rien que d’en parler.»

Quant à Marianne, qui a passé quelques heures à la centrale, elle est tout aussi admirative. «On ne se rend pas compte du travail énorme qu’ils font. Ils sont tout le temps sur le qui-vive. Il y a toujours des appels», explique la Valaisanne qui se dit «trop émotive» pour exercer un tel métier.

A la fois marqués et fiers de ce qu’ils viennent de vivre, Marianne et Olivier feront une démonstration publique des gestes qui sauvent, ce vendredi, dès 19 h, à la place de l’Europe. Les deux romands feront également le lancement de la finale du Tournoi de Hockey organisé par le 144 et la protection civile, ce samedi dès 9h à la salle omnisports de Grand-Vennes, à Lausanne.