Favoritisme?

20 décembre 2011 17:13; Act: 20.12.2011 17:14 Print

Un prof viré à cause de James Franco

Un ancien professeur d'université de l'acteur de «127 heures» affirme avoir été licencié parce qu'il lui avait donné une mauvaise note. Il a porté plainte contre son ex-employeur.

storybild

L'acteur n'a pas réagi aux propos du professeur. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

José Angel Santana en a gros sur la patate. Ce professeur de l’université de New York, aujourd’hui sans emploi, est persuadé qu’il a perdu son travail parce qu’il a osé donner une mauvaise note à James Franco l’année dernière dans son cours de direction d’acteurs. Il en est même tellement sûr qu’il a porté plainte contre l’université et l’accuse de favoritisme envers l’acteur de «127 heures», qui avait tout de même manqué 12 des 14 leçons qu’il devait suivre.

José Angel Santana ne s’arrête pas là. Selon ce qu’il déclare dans le «New York Post», l’université aurait clairement profité de la notoriété de James Franco pour attirer des étudiants et s’assurer de grosses rentrées d’argent.

Des bonnes notes en guise de merci

Mais surtout, le plaignant pense que les bonnes notes obtenues par l’acteur durant son cursus universitaire étaient une manière de le remercier pour avoir engagé un autre de ses profs pour écrire et diriger l’un de ses films. Pire encore, il affirme que le directeur du département cinéma de l’université a accepté de jouer dans un long-métrage financé par Franco.

La direction de l’université, qui n’a pas encore lu la plainte dans son entier, regrette qu’un professeur discute les notes d’un étudiant, célèbre ou non, «dans le seul but de faire sa publicité personnelle». James Franco, lui, n’a pas réagi.

(jfa)