Chantage

09 février 2011 10:35; Act: 09.02.2011 10:45 Print

Une sextape de Julie Depardieu à son insu

par Fabrice Aubert - Un maître chanteur a demandé 130'000 euros à l’actrice française pour ne pas diffuser une vidéo de leurs ébats. Il a été arrêté hier.

Sur ce sujet
Une faute?

Un Haïtien de 34 ans a été arrêté lundi à Paris et mis en examen mardi pour «tentative de chantage», révèle «Le Parisien». L’homme aurait fait chanter Julie Depardieu en exigeant qu’elle lui verse 130'000 euros (171'000 fr.) pour qu’il ne divulgue pas à la presse une vidéo compromettante de leurs ébats.

La sextape aurait été réalisée dans la nuit du 14 au 15 août 2010. L’actrice française de 37 ans avait terminé la nuit chez elle avec un homme. «Le lendemain matin, elle ne se souvenait plus de ce qui s’était passé la veille et l’homme avait disparu», a révélé une source proche de l’affaire au «Parisien».

Le maître chanteur a fait parvenir à sa victime un CD contenant la vidéo décrite par un témoin comme «de piètre qualité» mais dans laquelle «l’actrice y est filmée en très mauvaise posture». Julie Depardieu a alors déposé plainte par le biais de son avocat.

En septembre, l’actrice devait rencontrer l’inconnu pour lui remettre la somme demandée mais il a rebroussé chemin en découvrant l’imposant dispositif policier mis en place pour le coincer.

L’enquête a continué, avec notamment des écoutes téléphoniques, et lundi matin, l’homme a été interpellé à son domicile. La police a notamment saisi l'ordinateur contenant la sextape. Le suspect a cependant nié les faits et accusé un autre homme à sa place. A l’issue de sa garde à vue et après avoir été présenté au juge, le maître chanteur a été remis en liberté, sous contrôle judiciaire.