Drame

24 octobre 2011 16:38; Act: 24.10.2011 16:57 Print

Une tragédie qui le hante

Stephen Manderson, alias Professor Green, n'arrive pas à oublier le suicide de son père.

storybild

Le nouvel album de l'artiste «At Your Inconvenience» sortira le 31 octobre. (Photo: DR)

Une faute?

Professor Green a confié au quotidien «The Sun» que le suicide de son père, en 2008, continuait de le terroriser.

A tel point qu’aujourd’hui, le rappeur de 27 ans a peur d’avoir des enfants. «Ça m’effraie littéralement, déclare-t-il. Je ne veux pas ressembler à mon papa.»

Même si le Britannique est dans une relation sérieuse, les souvenirs de son enfance difficile hantent ses pensées. Du coup, il veut être sûr de pouvoir offrir à sa future progéniture la stabilité qu’il n’a pas eue.

Professor Green ajoute: «Le fait que mon père ait mis fin à ses jours fera toujours partie de moi. Je le supporte un peu mieux maintenant, mais je n’arriverai pas à oublier.»

Mais pas question de s’apitoyer sur son sort. «Il y a des hauts et des bas dans ma vie. Je ne suis pas différent des autres», conclut l’artiste.

Regardez la prestation du rappeur dans «X Factor». Il y interprète son nouveau single «Read All About It»:

(ymo)