Fashion Week

01 février 2011 10:32; Act: 01.02.2011 16:01 Print

Une transsexuelle défile sur les podiums

Léa T., star montante de la mode, participe à la fashion week de Sao Paulo, au Brésil, où elle représente fièrement la cause de la minorité transsexuelle.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le mannequin transsexuel de 29 ans a défilé pour la première fois dans son pays d'origine pour le créateur Alexandre Herchcovitch à l'occasion de la 30ème édition de la fashion week de Sao paulo.

Égérie de la maison française Givenchy, Léa T. est connue pour ses photos controversées, tel que des clichés où elle pose nue, ou encore une couverture de magazine où elle embrasse langoureusement Kate Moss. Avec ses cheveux longs, ses joues creuses et ses traits androgynes, Léa T. bouscule les codes et contribue à faire évoluer les mentalités. Elle est aujourd'hui le nouveau visage de la mode mais aussi la figure emblématique de la communauté transsexuelle. Pourtant rien ne la prédestinait à une telle réussite.

Une paire d'escarpin en guise de révélation

C'est en posant pour la campagne de publicité de la collection automne-hiver de Givenchy que Léa T. se fait un nom dans le milieu de la mode. Qui aurait cru alors qu'elle était née Léandro et était le fils du footballeur Toninho Cerezo. Originaire de Belo horizonte au Brésil, Léa T. se destinait à une carrière de vétérinaire.

Mais sa rencontre à Londres avec le directeur artistique de Givenchy, Riccardo Tisci, avec qui elle se lie d'amitié va lui faire changer de projet. Tisci va révéler la part de féminité qui sommeille en Léandro en l'encourageant à porter des escarpins lors une soirée. Après deux saisons à Paris en tant qu'assistante pour son mentor, Léa T. retourne à Milan et débute sa transformation physique.

(Noémie Schumacher/L'essentiel Online)