Londres

29 juillet 2014 16:10; Act: 29.07.2014 16:18 Print

Zayne Malik menacé sur Twitter

Le chanteur a reçu des menaces de mort après avoir écrit un tweet sur le conflit israélo-palestinien.

storybild

Dhabitude, le jeune homme partage des moments de sa vie sur Twitter.

Sur ce sujet
Une faute?

Les réseaux sociaux sont de formidables outils de communication. A force des les utiliser pour parler de tout et n'importe quoi, certains en ont oublié que leurs réflexions étaient lues par des millions de personnes à travers le monde. C’est le cas de Zayne Malik.

Lundi, quand le chanteur de confession musulmane a écrit «#FreePalestine» sur Twitter, il n'a visiblement pas réfléchi au fait qu'une partie des fans de One Direction vivait en Israël. Son message sur les affrontements qui ont lieu dans la bande de Gaza entre Israéliens et Palestiniens a très vite créé des remous.

Plusieurs Twittos l'ont carrément menacé de mort. Plus nuancés, quelques admirateurs de l'artiste de 21 ans ont regretté que leur idole ne pense pas à eux qui vivent dans la peur des roquettes. Malgré les vives réactions, Zayne Malik n'a pas effacé son tweet. Il n'a pas non plus réagi officiellement à la polémique.

Le chanteur n'est pas la première personnalité à s'exprimer sur le conflit israélo-palestinien sur internet. Il y a deux semaines, Rihanna avait aussi écrit «#FreePalestine». Devant les réactions, elle avait très vite remplacé son tweet par «Prions pour la paix et une fin rapide du conflit israélo-palestinien!»

(jfa)