Genève

24 juin 2011 09:58; Act: 05.07.2011 08:27 Print

Zep et Hélène Bruller se sont séparés

La papa de Titeuf et sa compagne ne vivent plus ensemble. C'est la dessinatrice française qui l'a confirmé.

storybild

Hélène Bruller et Zep, à l'époque où le couple se «roulait des pelles» à l'expo «Le zizi sexuel». (key)

Sur ce sujet
Une faute?

Cela faisait plusieurs mois que la rumeur circulait en Suisse romande. Fin janvier, à quelques semaines de la sortie de son film «Titeuf, le film», Philippe Chappuis, alias Zep, menaçait d’«envoyer son avocat» si un média annonçait qu'il ne vivait plus avec Helène Bruller. Celle-ci affirmait, pour sa part, qu'il s'agissait d'un «ragot» et «d’une rumeur à la noix»...

Or, dans une interview accordée à «L'Hebdo» de cette semaine, Hélène Bruller a confirmé le fait qu'elle vit désormais seule, séparée de Zep. «Aujourd’hui je vis seule, je n'ai pas besoin d’être en couple et je n'en referai un que si les bases sont saines. La vie de couple n'est pas un mode de vie dont je ne peux pas me passer» explique-t-elle.

«Je suis dans ma vie, il est dans la sienne»

A la question de savoir pourquoi elle ne vit plus avec Zep, elle répond: «C'est notre choix. Je suis dans ma vie, il est dans la sienne, nous avons des enfants ensemble et nous sommes très heureux de les avoir». Elle précise, que dans sa vie amoureuse, elle a davantage quitté qu'été quittée.

Le couple star de la bande dessinée romande, Philippe Chappuis (43 ans) et Hélène Bruller (42 ans) s'était rencontré il y a une douzaine d'année. Professionnellement, leur relation avait notamment accouché de l'écriture du «Guide du zizi sexuel» qui s’était décliné, avec succès, en exposition «Le zizi sexuel». En 2008, Zep avait acheté une propriété de 34000 m2, en ville de Genève, pour 13,2 millions de francs afin d’y installer leur nid d'amour.

«Notre couple en magique!»

A propos de leur couple qu'elle acceptait de médiatiser, Hélène Bruller déclarait en novembre 2009, à «L'Hebdo»: «Notre couple ne ressemble à rien! Mais il est magique! Nous sommes comme deux planètes avec un gouvernement bien installé sur chacune, et il ne faut pas que l’autre essaie de prendre le dessus sinon ça tourne vite à la guerre nucléaire. Mais on a beau tenter de se détruire, nous sommes toujours ensemble et amoureux. (...) Zep, je le vois comme un animal intéressant pour moi. En tant qu'homme et en tant que créateur».

Dans la même interview, Zep expliquait, pour sa part, sa vision de leur union: «Je ressens du désir pour Hélène. C'est simple. Mais nous sommes deux personnes très réactives à ce qui ne va pas. Si on blesse l'autre, il le prend de suite comme une déclaration de guerre. On a moins de simplicité que d'autres couples. Nos amis sont beaucoup plus dans le consensus, le dialogue. Entre nous, c'est plus sauvage».

(gco)