Mima Vocapella, «Nouvelle Star»

16 mars 2016 09:18; Act: 16.03.2016 09:49 Print

«Je ne suis pas du tout triste de partir»

La Genevoise n'a pas réussi à se qualifier pour la suite de l'aventure. Elle garde toutefois un très bon souvenir de «Nouvelle Star».

Sur ce sujet
Une faute?

Mardi 15 mars 2016, les téléspectateurs du télécrochet de D8 ont pu retrouver Mima Vocapella au cours de l'épreuve des lignes du Théâtre. Son mash-up de «Hit the road Jack» et «Black Widow» n'a toutefois pas convaincu les quatre jurés, qui ne l'ont pas choisie pour faire partir des candidats continuant le concours.

«Beaucoup de choses ont fait que je n'ai pas proposé une prestation parfaite, raconte Mima. La journée avait été interminable, j'étais très fatiguée. Puis il y avait aussi le stress.» En plus de tout ça, la mime a été très déstabilisée par le fait de ne pas pouvoir utiliser son instrument avec lequel elle devait s'accompagner à la base. «Ne pas avoir le looper avec moi (ndlr: un looper est un répétiteur de sons) m'a desservie.»

Mima note également que le niveau des autres candidats était très élevé. Elle a d'ailleurs eu du mal à réaliser que certains ont été éliminés. La Suissesse garde un très bon souvenir de cette aventure «Nouvelle Star», et avoue que de toute façon, elle n'aurait peut-être pas eu l'énergie nécessaire pour passer les autres épreuves du théâtre. «Je ne suis pas du tout triste de partir» ajoute-t-elle.

Sa participation à l'émission a déjà eu de jolies conséquences, puisque la jeune femme a été contactée pour aller enregistrer un EP à Paris. Elle continuera également à suivre les parcours des uns et des autres dans le télécrochet, spécialement celui de Nirintsoa: «C'est mon favori. Je pense qu'il a tout pour gagner le concours. Il a un talent de fou, il a la pêche, il est sympa et il est humble».

(Re)découvrez la prestation de la Genevoise dans la vidéo ci-dessus (à partir de 13'45).

(mja)