Selon Dylan

14 septembre 2018 10:43; Act: 14.09.2018 10:43 Print

«Koh-Lanta» plus difficile que «Ninja Warrior»

Quatre mois après «Koh-Lanta: le combat des héros», le Luxembourgeois Dylan participe à «Ninja Warrior». Et il est toujours aussi motivé!

storybild

Dylan n'a pas eu besoin de trop se préparer pour «Ninja Warrior», puisquil fait du sport toute l'année. (Photo: Laurent Vu/TF1)

Sur ce sujet
Une faute?

Vous êtes très sollicité pour participer à des émissions. La télévision française ne peut-elle plus se passer de vous?
Il est vrai que je suis énormément demandé, après je sais pourquoi je le fais, et ce que ça va me rapporter. En tout cas, ces derniers temps, les programmes fusent!

Quand avez-vous été convié à «Ninja Warrior 3»?
Après «Koh-Lanta», j'ai été sollicité par la plupart des chaînes. Je pouvais faire d'autres programmes, mais j'ai choisi «Ninja Warrior» avant tout. C'est quelque chose que je voulais accomplir et TF1 restait ma priorité.

Le tournage a eu lieu en avril.
Oui, il y a six émissions et je participe à celle-ci (ndlr: diffusée le 14 septembre 2018) en tant qu'invité VIP. J'ai accompli quelque chose qu'aucun autre aventurier de «Koh-Lanta» n'avait fait avant moi, vous allez voir!

Comment vous êtes-vous préparé pour cette émission?
Je n'ai eu que cinq jours de préparation, car j'ai été convié en dernière minute. Mais j'ai la chance d'être déjà prêt, préparé physiquement, parce que je fais du sport toute l'année.

Qu'avez-vous pensé des nouvelles épreuves?
C'est un parcours encore plus difficile, et compliqué. Les obstacles sont mouillés par les candidats.

Vous y avez retrouvé Denis Brogniart, Yassin, Tiffany et Laurent de «Koh-Lanta».
«Koh-Lanta» est difficile, on est vus comme des héros et des guerriers. Du «combat des héros» au «parcours des héros», il y a une petite dédicace à «Koh-Lanta», qu'on esssaie de représenter au mieux.

Avez-vous trouvé ce parcours plus dur que «Koh-Lanta»?
Non, «Koh-Lanta» est cent fois plus difficile que «Ninja Warrior». Il y a beaucoup plus d'adrénaline. On ne mange pas et on n'est pas au top de notre forme.

Comment avez-vous vécu la polémique sur les cachets de «Koh-Lanta»?
Les gens critiquent mais adorent entendre ça. On fait de la télévision pour être vu, pas pour passer inaperçu. Après l'histoire des mocassins, j'avais un peu fait honte au Luxembourg, et aujourd'hui ceux qui m'avaient critiqué sont les premiers à me complimenter.

«Ninja Warrior», vendredi 14 septembre 2018, 21h, TF1

(Cédric Botzung/L'essentiel)