Humour

28 mai 2013 12:58; Act: 29.05.2013 13:28 Print

«L’effet Caribou» piégé par Vincent Kucholl

Invité dans une interview piégée, l’humoriste des «120 secondes» a vite compris de quoi il retournait. Il a alors décidé de jouer le jeu en se prétendant drogué et alcoolique. Vidéo.

Sur ce sujet
Une faute?

C’est l’histoire de l’arroseur arrosé. L’année passée, Louis-Maxime Renaud s’est fait passer pour un journaliste québécois s’intéressant à la Suisse pour interviewer des personnalités romandes. Des rencontres filmées et piégées.

Mais l’un de ces entretiens ne s’est pas déroulé comme prévu et n’avait pas été diffusé jusqu’à aujourd’hui. L’invité était Vincent Kucholl, célèbre humoriste des «120 secondes» de Couleur 3.

Quelques minutes après le début de l’interview, Kucholl comprend qu’il s’agit d’un piège. Il décide alors de jouer avec Louis-Maxime Renaud. Il affirme ainsi prendre régulièrement de la cocaïne et de la MDMA. Et se dit aussi alcoolique.

Face à cette apologie de la drogue et de l’alcool, le faux journaliste est mal à l’aise. Il abrège donc l’interview en avouant qu’elle était piégée. Une magnifique séquence à découvrir ci-dessus.

(fab)