Cécile de France

20 octobre 2016 17:11; Act: 20.10.2016 21:51 Print

«Le Vatican est un lieu parfait pour une intrigue»

par Mathilde Jarry - Dans «The Young Pope», Cécile de France partage l'affiche avec Jude Law, un pape très complexe.

La bande-annonce de la série.
Sur ce sujet
Une faute?

Elle en a vu du monde sur le plateau, l'actrice belge. Et pour cause, la série «The Young Pope» a été coproduite par l'Espagne, l'Italie, les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni, et réalisée par Paolo Sorrentino. Jude Law campe le premier pape américain à la personnalité très sombre, tandis que Cécile de France joue Sofia, directrice du marketing du Vatican.

Comment avez-vous intégré le casting de cette fiction?
J’ai passé une audition. Le scénario m’avait beaucoup plu, et je suis une vraie fan de Paolo Sorrentino. Tourner avec un réalisateur qu’on admire et avec des acteurs internationaux incroyables, c'est une vraie chance.

Comment décririez-vous votre personnage?
Difficile et imprévisible, comme le pape d’ailleurs. On pourrait croire que leur rencontre créerait des étincelles, mais il y a un respect mutuel qui va s'établir entre eux pour leur intelligence respective.

La religion, ça vous parlait avant ce tournage?
Je l'ai plutôt découvert sur place, mais mon personnage n'est pas très centré sur la religion. Le Vatican, c'est aussi de la politique. Il y a des rumeurs, des pressions, donc c'est un environnement parfait pour une intrigue.

Quelle préparation avez-vous suivie?
Il y a eu un vrai travail avec les coiffeurs, les maquilleurs et les costumiers pour créer ce personnage très éloigné de moi. Le plus dur a été l'anglais. Sofia est Française, mais a fait Harvard (ndlr: une célèbre université américaine). Je devais être fluide quand je parlais. J'ai beaucoup travaillé, notamment avec des coaches présents sur le plateau.

Avez-vous senti une différence entre le tournage de cette série et celui d’un film?
Ce qui était nouveau, c'est que j'avais 20 jours de tournage étalés sur 6 mois. Il a fallu que je reste concentrée, surtout quand on débarque pour une journée seulement alors que Jude Law et Paolo Sorrentino sont plongés dans leur monde et très investis. On a peur de ne pas être à la hauteur. Mais le réalisateur m'a bien fait comprendre que même si j'étais un personnage secondaire, j'étais utile.

La série «The Young Pope» est diffusée dès lundi 24 octobre 2016 à 21h sur Canal +.