Sarah de «Ondar»

02 juillet 2014 11:35; Act: 02.07.2014 19:26 Print

«Les autres humoristes m'ont fait un câlin géant»

Sarah Peb a essuyé de violentes critiques par Stéphanie Bataille après son sketch dans «On n'demande qu'à en rire». La jurée s'est ensuite excusée. Sarah n'a pas gardé d'amertume.

Le sketch et les critiques du jury.
Sur ce sujet
Une faute?

Ce n'est pas la première fois que Stéphanie Bataille se met un candidat à dos. Mais lundi, elle a carrément fait pleurer une humoriste, de passage pour la deuxième fois dans l'émission animée par Bruno Guillon. Sarah Peb n'a pas été buzzée pendant son sketch «'Shakez' votre corps comme Beyoncé». Les notes ont pourtant été bien basses, puisque la jeune femme a reçu trois 8 et un 10.

«C'est tout ce que je déteste donc je suis très ennuyée, a commenté l'humoriste française. Je ne suis pas là pour te flinguer mais je ne vais pas non plus te mentir parce que ce serait très injuste par rapport aux autres à qui j'ai donné, soit des conseils, soit mon avis personnel. Là, c'est rien. On prend un sujet, il n'y a aucune folie, c'est nunuche.»

Une nouvelle chance

La diatribe violente de la jurée a continué encore un long moment, Sarah Peb restant muette tout du long. Les téléspectateurs ont tout de même pu voir que la candidate était au bord des larmes. Afin d'essayer d'abréger ses souffrances, Bruno Guillon l'a défendue: «Vous êtes dure Stéphanie. Elle s'est ratée sur un sketch. Elle marche sur scène, elle a son public... Elle s'est ratée sur ce coup-là, après ce n'est pas non plus remettre en cause toute sa carrière et son travail.»

Dans l'émission de mardi, Stéphanie Bataille a fait son mea culpa et a annoncé qu'elle avait proposé à Sarah de revenir une nouvelle fois dans «On n'demande qu'à en rire». La jurée va travailler avec elle pour qu'elle présente un sketch dans l'émission de jeudi.

«C'est un tout»

Contactée, Sarah n'a aucun regret concernant son passage dans l'émission. La jeune femme de 32 ans avoue qu'elle a été surprise de voir que son sketch ne marchait pas dans l'émission, alors qu'elle l'avait déjà, avec succès, testé sur scène. «J'ai l'habitude d'avoir davantage de proximité avec le public. La télé, c'est très différent», explique-t-elle. Si elle a craqué, ce n'est pas uniquement à cause de la diatribe de Stéphanie Bataille: «C'est un tout. Je savais que ça n'avait pas marché, la pression retombait, et puis avant Stéphanie, les trois autres jurés s'étaient déjà exprimés. Ca faisait beaucoup».

La jeune femme remercie Stéphanie Bataille de lui avoir tendu la main par la suite pour l'aider à faire un nouveau sketch. Elle sait qu'il y a toujours du bon, même dans les moments difficiles. Elle remercie également Bruno Guillon, qui l'a défendue, ainsi que les humoristes de l'émission: «Après mon passage, tous les humoristes présents dans le studio sont venus me faire un câlin géant, c'était génial».

(mja)