«Marianne»

16 septembre 2019 21:43; Act: 16.09.2019 21:43 Print

La série d'horreur qui met tout le monde d'accord

À peine sortie, «Marianne» peut se targuer de faire autant d'effet sur ses spectateurs que sur ses acteurs.

Sur ce sujet
Une faute?

«La série que vous ne voudrez pas regarder seul(e)»: pour l'arrivée de sa première création d'horreur française sur le marché, Netflix a souhaité faire forte impression. Pari réussi: sortie vendredi passé sur la plateforme, «Marianne» a su séduire les premières critiques. Si Le Figaro estime que la création originale est «une belle réussite scénaristique», AlloCiné écrit que la série «entend bien ne pas laisser indemne.»

L'histoire met en scène Emma, jeune romancière qui voit l'esprit maléfique qu'elle a inventé prendre vie dans le village où elle a grandi. Si l’héroïne a droit à son lot de déboires, son interprète, l'actrice Victoire Du Bois a également eu des sueurs froides en lisant le script: «Certaines scènes me faisaient peur. Mais je me suis dit que c'était plutôt bon signe», a-t-elle confié à Purebreak.

La Française de 31 ans, que l'on a pu voir dans «Call Me by your Name», donne la réplique à la glaçante Mireille Herbstmeyer, qui interprète un personnage possédé au regard inquiétant.

Interviewé par «Première», le réalisateur, Samuel Bodin a confié que l'histoire était née de sa propre expérience: «Lorsque j'étais ado, je rêvais d'une sorcière sans nom qui me courait après. J'avais vraiment envie d'écrire à ce sujet.» À la question de savoir si une deuxième saison serait envisageable, celui-ci reste évasif: «Il serait possible de raconter une suite, mais la saison 1 se suffit à elle-même.»

(szu)