«Grey's Anatomy»

22 juin 2011 19:20; Act: 22.06.2011 19:22 Print

«On m'appelle Dr Abdos? C'est plutôt flatteur!»

par Christophe Chanson/Pôle TV - Jesse Williams, le beau métis, jouera les tombeurs lors de la 7e saison, qui débarque jeudi soir sur TSR1.

storybild

Jesse Williams ne veut pas être un sex-symbol. (Photo: disney)

Une faute?

Vous êtes arrivé dans «Grey’s Anatomy» au début de la 6e saison. Comment avez-vous été accueilli par l’équipe?
Très bien. Franchement, je ne savais pas à quoi m’attendre, car c’est toujours difficile d’intégrer un casting en cours de route, surtout lorsque la série est déjà très populaire. Mais personne ne m’a snobé. Au contraire, Eric Dane, l’élément le plus drôle de cette petite tribu, m’a tout de suite raconté des blagues entre deux scènes.

Quels sont les points forts de la 7e saison, à suivre dès ce soir sur TSR1?
Il s’agit d’une saison cruciale, car après la fusillade qui nous a laissés dans le chaos, tous les personnages vont entrer dans une phase de reconstruction. D’un point de vue psychologique, les premiers épisodes sont très forts.

Le Dr Jackson Avery va-t-il enfin trouver l’amour?
Je dirais qu’il va d’abord devoir surmonter ses traumatismes, mais il va bien se rattraper par la suite. Vous savez, j’adore jouer les amoureux, il n’y a rien de plus excitant et je l’ai fait savoir aux scénaristes.

Avez-vous passé quelque temps dans un service de chirurgie pour donner plus de relief à votre rôle?
Non, mais j’ai beaucoup discuté avec des membres de ma famille qui travaillent en milieu hospitalier. Et puis, comme je suis un ancien sportif très casse-cou – j’ai notamment pratiqué le basket et le foot – je me suis à peu près tout cassé et je connais donc les blocs opératoires!

Vos fans francophones vous surnomment «Dr Abdos» à cause de votre silhouette avantageuse. Vous aimez ce surnom?

J’avoue que c’est plutôt flatteur, même si je n’apprécie pas vraiment les sobriquets. En Amérique, on m’appelle aussi «Beaux yeux», mais je trouve cela réducteur car je préfère que les gens soient impressionnés par mes talents d’acteur plutôt que par mon physique. Voilà pourquoi j’ai décidé de casser mon image en jouant dans un film d’horreur, «Cabin in the Woods», qui sortira à la fin de l’année aux Etats-Unis.