Nabilla

10 septembre 2012 16:59; Act: 11.09.2012 05:59 Print

«Paris m’ouvre ses portes»

par Julienne Farine - Le 24 septembre, la Genevoise Nabilla fera ses premiers pas d’actrice dans la série de NRJ12. Elle espère bien ne pas en rester là.

Sur ce sujet
Une faute?

Il y a moins d’une année, personne ne vous connaissait, et aujourd’hui vous vous retrouvez au casting d’une série qui cartonne. C’est un joli coup!
Oui, je suis très contente de participer à la deuxième saison de «Hollywood Girls». J’ai pas mal regardé ce programme et je suis comme une folle depuis que j’ai appris que j’allais y participer. J’espère être à la hauteur de mon rôle.

Quel sera-t-il?
Je dirais que j’ai un peu un rôle de méchante. Je vais me venger de Caroline qui est mon ennemie dans la série (ndlr: Nabilla incarnera l’épouse du père de Caroline).

Lors du lancement des «Anges de la télé-réalité 4», en avril, vous aviez déclaré que vous n’aviez pas l’intention de quitter Genève, qu’elle resterait votre ville. Avez-vous encore le temps d’y séjourner?
Pour être honnête, non, plus beaucoup. Mais je garderai toujours un pied-à-terre à Genève. Paris m’ouvre ses portes et je vais saisir ma chance. Honorer ce que la ville a à me proposer, en quelque sorte.

Tout le monde vous connaît grâce à la chanson que Sofiane vous a écrite. Vous la chante-t-on dans la rue?
Aujourd’hui pour les gens, je ne m’appelle plus Nabilla, mais Nabi-Nabilla, comme dans la chanson. C’est super, mais Sofiane a écrit d’autres chansons romantiques et il y a du lourd dans l’album qui arrive. J’ai entendu certains titres. C’est juste un truc de fou.