M6

16 avril 2014 08:48; Act: 16.04.2014 09:18 Print

«Pékin express»: un appel au boycott lancé

Des pétitions circulent depuis quelques jours sur le Net pour dénoncer le passage de l'émission dans une région de la Birmanie, où se déroulerait un génocide.

storybild

Les binômes sont allés à la rencontre des locaux en Birmanie.

Sur ce sujet
Une faute?

Jeudi matin, près de 30'000 personnes avaient signé la pétition «#contrepékinexpress2014» et 26'000 avaient fait part de leur envie de voir «L'annulation de la diffusion de Pekin express en Birmanie».

En cause: le passage de l'émission dans l'Etat d'Arakan, une région de la Birmanie, où se déroulerait le génocide des Rohingyas, un peuple musulman. L'ONU considère cette minorité comme «la minorité la plus persécutée au monde», rapporte TV5 Monde.

Conctacté par «Metronews», M6 n'a pas souhaité réagir directement. La chaîne a toutefois livré que «Pékin express» «n'avait pas vocation à évoquer les problèmes géopolitiques des pays traversés». Lors de la conférence de presse pour lancer cette 10e saison il y a quelques temps, Stéphane Rotenberg avait également évoqué le tournage en Birmanie. Pour l'animateur, l'émission n'a pas pour but de faire la promotion du tourisme en Birmanie, ni de «servir la junte». Ce n'est que du «divertissement».

«Mais on n'est pas dupe, l'ouverture de ces pays, c'est un calcul habile. Mais je pense que l'on a raison de venir», avait conclu Rotenberg.

(mja)