«Alex Hugo»

19 août 2019 19:27; Act: 20.08.2019 09:36 Print

Tourner dans la montagne réserve bien des surprises

Météo déchaînée, cris d'animaux sauvages... L'enregistrement de la série «Alex Hugo» n'a rien d'une sinécure.

storybild

L'ex-flic Alex Hugo, joué par Samuel Le Bihan, enquête sur des décès qui lui paraissent suspects. (Photo: France 2)

Sur ce sujet
Une faute?

À l'approche de la diffusion de la nouvelle saison des aventures de l'ex-flic marseillais devenu garde-champêtre, les créateurs de la série sont revenus sur son tournage épique, dans la région alpine de Briançon. «La montagne, c'est l'aventure, et cela demande à chaque fois de faire appel au système D», a expliqué au «Parisien» Delphine Wautier, productrice. Pour illustrer ses propos, elle s'est rappelée qu'un jour, un troupeau de moutons s'était mis à bêler durant une scène dramatique. Ou encore que l'ingénieur du son vivait parfois un véritable calvaire, car il entendait siffler au loin les marmottes.

De son côté, Manuel Cazorla, directeur de production, s'est souvenu de la météo susceptible de devenir dantesque en un rien de temps. Comme cet été où de très fortes pluies avaient eu pour effet de couper une route, bloquant comédiens et techniciens – près de 70 personnes – dans un cul de sac: «Il a fallu appeler les pompiers et la mairie pour dégager la route avec des bulldozers.»

Son collègue Alain L'Éveillé s'est pour sa part rappelé la grosse galère qu'a traversée son équipe lorsqu'il a fallu, en l'absence d'une route carrossable, acheminer du matériel à dos d'ânes. «Nos grosses caisses carrées sont peu adaptées aux dos de ces animaux. Il était difficile de les charger. Ça a finalement pris plus de temps que le parcours lui-même», s'est-il marré.

La 5e saison d'«Alex Hugo», toujours avec Samuel Le Bihan dans le rôle principal, sera diffusée dès le 28 août 2019 sur France2.

(jde)