«Appels d'urgence»

09 décembre 2011 11:17; Act: 09.12.2011 13:38 Print

Bidonnage à la TV: TF1 ouvre une enquête

Toujours très attentive, l’équipe du «Petit Journal» de Canal + a découvert que des images utilisées dans une émission sur la violence en France provenaient des Etats-Unis. TF1 a ouvert une enquête.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Canal + démasque des supercheries de TF1.
Une faute?

La dernière édition d’«Appels d’urgence», diffusée mardi soir sur TF1, est pointée du doigt par le «Petit Journal». Dans le cadre d’une émission intitulée «Vols, agressions : Brigade d'élite contre les jeunes», le programme expliquait avoir suivi pendant trois mois les policiers du Service d'Investigation Transversal (SIT), une brigade policière spécialisée dans la lutte contre les violences urbaines et les bandes organisées.

Mais à plusieurs reprises, le reportage a montré des images tournées par des caméras de surveillance aux Etats-Unis, en prétendant que les scènes s’étaient déroulées en France. L’équipe de Canal + a retrouvé les versions originales qui sont disponibles sur Youtube et prouvé ses dires en les diffusant à la suite (voir ci-dessus).

Ainsi, TF1 parle de l’augmentation des agressions de personne âgées à Paris mais l’illustre avec une vidéo tournée à Washington en 2005! Même cas de figure avec l’agression d’une dame dans un ascenseur… tournée en 2008 à Brooklyn.

TF1 ouvre une enquête

Contactée par TVMag, TF1 a réagi: «Nous avons découvert avec surprise cette affaire et avons ouvert une enquête. C'est inacceptable. Si TF1 avait eu connaissance des images, nous aurions pris la décision soit d'indiquer l'origine de ces vidéos, soit de ne pas les diffuser. Appels d'urgence a passé commande pour la réalisation de ce sujet à une société extérieure TV presse. C'est elle qui devra donner des explications.»

La chaîne de télévision française avait donc acheté le reportage incriminé à TV Presse qui est une filiale du groupe Fremantle également producteur de «Nouvelle Star» ou «X Factor».

(fab)