Festival

11 avril 2019 20:52; Act: 11.04.2019 20:52 Print

Canneséries se met à l'heure du féminisme

La série ibérique «Perfect Life», qui met en scène trois trentenaires, a reçu deux récompenses.

Une faute?

Un jour après s'est engagé pour la parité hommes-femmes en signant la charte «50/50 pour 2020», le festival Canneséries a mis les femmes à l'honneur dans son palmarès, mercredi 10 avril 2019. «Perfect Life» («Déjate Llevar» en version originale) a remporté le prix de la meilleure série et un prix spécial d'interprétation pour ses trois actrices principales, Leticia Dolera, Aixa Villagran et Celia Freijeiro au cours d'une cérémonie retransmise sur Canal+. La fiction compte huit épisodes qui racontent la vie de trois femmes trentenaires en pleine crise existentielle.

Leticia Dolera, qui est également la créatrice de la série, a expliqué qu'elle avait eu envie de parler de sujets qui lui tiennent à cœur, «comme la pression d'être une superwoman» ou «l'idée qu'on se fait de la famille». «La culture est une passerelle d'empathie pour lutter contre la haine, l'intolérance, le machisme. Il faut inclure le point de vue des femmes», a dit l'Espagnole de 37 ans dans son discours de remerciement après avoir reçu son trophée. «Perfect Life» sera diffusée plus tard dans l'année sur la chaîne espagnole Movistar+.

Le jury de compétition officielle de la deuxième édition de Canneséries était présidé par le réalisateur suisse Baran bo Odar, créateur de la série «Dark» sur Netflix. Pour départager les dix créations en lice, les jurés n'ont pu regarder que les deux premiers épisodes.


(afp/jfa)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.