Interview

02 février 2011 15:39; Act: 02.02.2011 17:30 Print

Carlos Leal guest star dans une série US

par Laurent Flückiger - Installé à Los Angeles depuis quelques mois, le leader de Sens Unik vient de décrocher un rôle dans «Chaos». Nous l'avons joint au téléphone durant son tournage à Vancouver.

storybild

Carlos Leal a fait mouche dès sa première audition aux Etats-Unis.

Sur ce sujet
Une faute?

Vous allez jouer dans une série américaine. Racontez-nous.
Oui, j’ai signé avec un manager il y a trois semaines, j’ai décroché un premier casting il y a deux semaines et j’ai été engagé deux jours plus tard. C’est un sacré «welcoming»! Et c’est comme qui dirait la chance du débutant.

Dites-nous en plus sur ce rôle et cette série.
Je suis une guest star dans le 5e épisode de «Chaos», une nouvelle série pour la chaîne CBS, créée par Tom Spezialy («Desperate Housewives») et produite par Brett Ratner («Prison Break»). La trame est centrée sur un groupe d’agents rebelles de la CIA confrontés aux obstacles dressés par la bureaucratie et les politiques. Je joue un agent de l’intelligentsia française à Paris qui lutte contre le terrorisme. La production avait donc besoin d’un acteur à l’accent français. Mais je vous assure que je ne suis pas le seul à Los Angeles!

Comment s’est déroulé le casting?
Aux Etats-Unis, il y a le «cold reading», c’est-à-dire la lecture froide. On n’a pas l’habitude de ça en Europe. Vous recevez donc le texte quelques heures avant seulement. Et c’est très déstabilisant, vous ne pouvez donner que 20% de vous-même. Après vous pouvez garder le texte en main, mais les Américains ont l’habitude de passer très rapidement leur regard du script à la caméra. Moi pas. D’ailleurs, je trouve que j’étais assez mauvais à cette audition (rires).

Quand débute le tournage?
Il a commencé. Je suis à Vancouver depuis samedi pour dix jours. Beaucoup de séries se tournent ici, au Canada. La chaîne a commandé 13 épisodes, et pour la suite, on ne sait jamais ce qui peut se passer

Et ça paie bien?
Sur un épisode, une guest star, si ce n’est pas une grande vedette, est payée 8000 dollars. C’est mon cachet.

Avez-vous d’autres projets?
Oui, en Europe. Un long-métrage d’horreur espagnol, où je jouerai le méchant principal. J’espère décrocher des rôles depuis Los Angeles, où je suis depuis quelques mois. Je veux prendre mon temps pour améliorer mon anglais. Je prends aussi des cours de comédien. Les Américains sont doués et la concurrence est bonne pour évoluer.

Le trailer de la saison 1 de «Chaos»: