Etats-Unis

02 juillet 2019 08:12; Act: 02.07.2019 08:12 Print

Coup dur pour Netflix

Le service de vidéo à la demande va perdre la série qui est la plus regardée par ses abonnées aux États-Unis.

storybild

«The Office» a été diffusée sur NBC entre 2005 et 2013.

Sur ce sujet
Une faute?

Le 25 juin 2019, NBCUniversal a annoncé avoir racheté les droits de la série «The Office», qui était diffusée depuis 2017 sur Netflix. Pour pouvoir la diffuser dès 2021 et pendant cinq ans sur son futur service de streaming, la filiale de Comcast a déboursé 500 millions de dollars, rapporte le «Wall Street Journal».

La perte de cette série, diffusée à l’origine sur NBC entre 2005 et 2013, est un coup dur pour Netflix. Selon l'institut Jumpshot, elle réalisait 7% des audiences du service aux USA. «The Office» est le premier feuilleton rediffusé que perd le leader du streaming vidéo, mais ce n'est sûrement pas le dernier.

Warner, qui lancera sa plateforme à la fin de l'année, voudra sans doute récupérer la sitcom «Friends», dont Netflix a acheté les droits de diffusion pour une période courant jusqu'à la fin 2019.

(jfa)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • FanDu46 le 02.07.2019 08:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas facile

    Cette nouvelle guerre s'annonce très laide ! Tout ca pour déplacer les téléspectateurs d'une chaîne internet à une autre ! Il faudra avoir plusieurs abonnements différents juste pour telle ou telle série ?! Au lieu de nous faciliter la vie, ils font l'inverse.

  • Milpa Bagen le 02.07.2019 08:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les majors se tirent une balle dans le pied

    de toute façon elle n'était pas diffusée sur netflix suisse... par contre le morcellement de toutes ces offres avec une ou deux séries phares, va relancer à fond le téléchargement illégal. impossible de se payer autant d'abonnements auprès de chaque major...

  • SuisseNetflix le 02.07.2019 08:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    NetflixSuisse

    bof... juste une serie, en suisse romande on a pratiquement rien comme serie mais on paye plus cher et aucun article dessu...

Les derniers commentaires

  • oui à Billag le 02.07.2019 12:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oui à Billag

    oui à Billag. stop à tout ça!

  • John Wantilage le 02.07.2019 12:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Truc de ouf

    Si on résume : abo netflix + abo disney + abo icloud + abo spotify + abo téléreseau + + redevances + abo internet + abo mobile + abo smartwatch etc.... de l'abus !

  • Kill3rbnc le 02.07.2019 12:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi ?

    Je comprends pas que des gens puissent payer des abos alors que tout est disponible gratuitement et légalement en téléchargement direct. Vive uptobox etc

    • Oui oui non non le 02.07.2019 12:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Kill3rbnc

      Moi non plus mais ne vous trompez pas, ce n'est absolument pas légal ! La loi suisse le tolère tant que ça reste dans le cadre privé mais elle pourrait changer son fusil d'épaule en un battement de cils!

    • oui oui oui le 02.07.2019 15:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Oui oui non non

      on paie une taxe pour ça...

    • Bernard le 02.07.2019 18:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @oui oui oui

      Tout à fait ! On paye déjà une taxe sur les mp3, disques durs,pc, dvd enregistrables, etc,etc.

  • Vlad le 02.07.2019 11:12 Report dénoncer ce commentaire

    Bonjour

    Aïe, coup dur pour Guillaume

  • Raoulito le 02.07.2019 11:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bah ouais

    Un débat similaire s'est tenu hier, on parlait du support physique... amusant que cet article paraisse droit derrière. Ton DVD, tu le choisis, libre d'acheter celui que tu veux, quand tu veux et si tu veux : la gamme est vaste et il n'est pas nécessaire d'avoir quarante abonnements. Ce qu'annonce le streaming, c'est un assèchement culturel, l'imposition de choix, la suppression de contenu quand ça leur chante (cf article d'hier sur les ebook), et un retour économique à la VHS parce que ces abos vont coûter une blinde. Comme quoi, le futur n'est pas celui qu'on croit.