Netflix

14 août 2019 22:15; Act: 14.08.2019 22:15 Print

Et si la fin de «The OA» n'en était pas une?

Des fans de la série de Netflix sont persuadés que son annulation serait en fait une ruse de la plateforme pour annoncer une saison 3.

storybild

Brit Marling et Kingsley Ben-Adir, dans la saison 2 de «The OA». (Photo: Nicola Goode/netflix)

Sur ce sujet
Une faute?

Le 5 août 2019, Netflix indiquait que «The OA» ne connaîtrait pas de saison 3, provoquant la tristesse et la colère de centaines de milliers de fans sur la planète. Une pétition avait même été lancée pour que le service de vidéo à la demande revienne sur sa décision, sans résultat pour le moment.

Une dizaine de jours après l'annonce de l'annulation de la fiction créée par Brit Marling et Zal Batmanglij, une théorie un peu folle commence à circuler sur le Net. La fin de la série serait en fait un moyen de teaser la prochaine saison. Comme le rapportent plusieurs médias américains, cette idée est partie de Reddit et se base sur plusieurs faits que l'auteur du post estime troublants.

Le plus intrigant, selon cet internaute, est la manière dont se termine la saison 2. Prairie, l'héroïne du feuilleton, se retrouvait dans une autre dimension dans laquelle elle était Brit Marling, une actrice jouant dans une série appelée «The OA». Plus déroutant encore, ce personnage se blessait et la fiction dans laquelle elle jouait devait s'arrêter à la fin de la saison 2.

Un autre indice aurait été semé par la cheffe des contenus originaux de Netflix qui avait déclaré qu'elle se réjouissait de travailler à nouveau avec Brit Marling et Zal Batmanglij «dans cette dimension et peut-être dans beaucoup d'autres». «Nous sommes donc véritablement entrés dans la saison 3 dans laquelle la série a été annulée à cause de la blessure de Brit», conclut l'utilisateur de Reddit.

Pas sûr que sa théorie tienne la route, mais de nombreux internautes veulent y croire, malgré les avertissements de Netflix. «Sur Twitter, tu peux lire tout et n'importe quoi. Tu verras forcément des rumeurs qui t'excitent sur ta série préférée, mais si on n'en a pas parlé, c'est qu'elles ne sont pas avérées. Si tu participes à l'amplifier, on se fera un plaisir de te répondre «source?», a écrit Netflix France.


(jfa)