«Top Gear»

06 janvier 2016 14:05; Act: 06.01.2016 14:05 Print

Evans a du mal à parler et conduire en même temps

Le nouvel animateur de «Top Gear» part avec un sacré handicap. Il éprouverait des difficultés à tenir le volant et à parler face caméra simultanément.

storybild

Chris Evans, ici en compagnie du Stig, a une sacrée pression sur les épaules. (Photo: AFP/Valery Hache)

Sur ce sujet
Une faute?

Quand la BBC a publié l'offre d'emploi pour remplacer Jeremy Clarkson et ses deux acolytes à la tête de «Top Gear», elle a dû oublier de mentionner qu'il fallait être capable de parler et de conduire une voiture en même temps. Elle n'a apparemment pas non plus posé cette question, pourtant cruciale, aux candidats qu'elle a reçus. Résultat: elle se retrouve avec un animateur, Chris Evans, qui a du mal à faire son job correctement.

Selon des sources qui se sont confiées au «Sun», Evans devrait s'y reprendre à dix fois avant de réussir une présentation correcte, alors que ces prédécesseurs, Jeremy Clarkson, Richard Hammond et James May y arrivaient sans problème.

Ce n'est pas tout. L'animateur aurait détruit une voiture en roulant pour la première fois sur le circuit du programme. Tout cela fait que la production prend du retard, alors que la diffusion du premier numéro est prévue le 8 mai 2016.

(jfa)