Série

24 mai 2019 07:37; Act: 24.05.2019 07:37 Print

Gros frissons au Moyen-Orient

Netflix diffusera bientôt «Jinn», sa première série arabe pour ados, qui suit les aventures extraordinaires d'un groupe de lycéens jordaniens.

Une faute?

Amateurs de sensations fortes sur petit écran, réjouissez-vous! Dès le 13 juin 2019, la plateforme américaine diffusera «Jinn», sa toute première série arabe destinée aux adolescents. Elle met en scène un groupe de lycéens jordaniens en proie à des esprits malfaisants.

Le premier des cinq épisodes de la saison 1 s'ouvrira sur une étudiante imprudente qui libère un djinn (créature surnaturelle pouvant être bonne ou mauvaise dans la tradition islamique) sous la forme d'un jeune homme. Sans le vouloir, elle aura en même temps libéré des forces obscures prêtes à détruire le monde...

Ce feuilleton permettra de faire découvrir de nouveaux talents, tels Sultan Alkhalil, Salma Malhas et Hamza Abu Eqab. C’est dans la capitale Amman, ainsi que sur le site antique de Petra, emblématique de la Jordanie, que la série «Jinn» a été tournée.

(lja)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nener le 24.05.2019 09:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    immortel

    Netflix continue son incursion sur le marché du moyen-Orient. deja eu droit s la série turque the protector, qualité plutôt moyenne, acteurs qui surjouent mais je loue le dépaysement pour une fois on sort du carcan des séries us. les images d Istanbul sont belles et l histoire anle mérite d être originale sans avoir une intrigue très développée. a voir si celle-ci fait mieux.

Les derniers commentaires

  • Nener le 24.05.2019 09:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    immortel

    Netflix continue son incursion sur le marché du moyen-Orient. deja eu droit s la série turque the protector, qualité plutôt moyenne, acteurs qui surjouent mais je loue le dépaysement pour une fois on sort du carcan des séries us. les images d Istanbul sont belles et l histoire anle mérite d être originale sans avoir une intrigue très développée. a voir si celle-ci fait mieux.