Television

01 décembre 2008 18:54; Act: 01.12.2008 19:07 Print

L'émission "les infiltrés" toujours plus contestée

Le syndicat des journalistes FO a demandé à la direction de France 2 de renoncer à diffuser son prochain numéro du magazine en caméra cachée "les infiltrés".

Une faute?

Le syndicat des journalistes FO a demandé lundi dans un communiqué à la direction de France 2 de renoncer, au nom du "respect du travail journalistique", à diffuser mercredi son prochain numéro du magazine en caméra cachée "Les infiltrés", qui enquête sur l'hebdomadaire Closer.

Dans cette émission présentée par David Pujadas et réalisée par Capa, une enquêtrice qui s'est fait passer pour une stagiaire a infiltré la rédaction du magazine people Closer, munie d'une caméra cachée.

Pour FO, "le recours à des caméras cachées pour réaliser entièrement des reportages discrédite et dévalorise la profession de journaliste".

"La caméra cachée ne doit être employée que dans des cas bien particuliers, en appui de reportages qui ne pourraient être réalisés autrement. Son utilisation systématique transformerait les journalistes en agents de vidéosurveillance", souligne le syndicat.

FO condamne par ailleurs "l'idée que des journalistes viennent +enquêter+ sur d'autres journalistes qui réalisent leur travail de façon honnête".