«Good Omens»

25 juin 2019 10:49; Act: 25.06.2019 10:49 Print

La boulette a bien fait rire les géants

Netflix et Amazon Prime se sont moqués de la grosse boulette d'une association chrétienne qui demande l'annulation de la série «Good Omens».

storybild

David Tennant (à g.) interprète le démon et Michael Sheen l'ange dans la série «Good Omens». (Photo: Amazon Studio)

Sur ce sujet
Une faute?

Un ange et un démon qui collaborent pour empêcher l'arrivée de l'antéchrist et donc l'apocalypse, c'est le sujet de la série «Good Omens».

Mais cette histoire adaptée du roman fantastique écrit en 1990 par Terry Pratchett et Neil Gaiman déplaît foncièrement à certains chrétiens. Ils ont été 20'000 à signer une pétition dénonçant «un pas de plus pour faire paraître le satanisme normal, léger et acceptable». Et trouvent que la série en six épisodes «se moque de la sagesse de Dieu, personnalisé par une femme».

Problème: les pétitionnaires ont demandé à Netflix d'annuler «Good Omens» alors que le programme est diffusé sur... Amazon Prime. Les deux plateformes se sont amusées de cette boulette sur la Toile. Pour le plus grand bonheur des internautes, Netflix a ainsi répondu à la demande des pétitionnaires sur Twitter: «OK, on promet de ne plus réaliser «Good Omens». Cette dernière blague a fortement amusé le community manager d'Amazon. «Hey Netflix, on annulera «Stranger Things» (ndlr: la série la plus streamée du monde et dispo sur Netflix) si vous supprimez «Good Omens», a-t-il répondu avec beaucoup d'humour au nom de la plateforme de Seattle.

(aia/jde)