États-Unis

07 novembre 2019 17:18; Act: 07.11.2019 17:24 Print

Le boss de Netflix justifie la censure

Reed Hastings est revenu sur la suppression d'un épisode de «Patriot Act With Hasan Minhaj » après une plainte de l'Arabie Saoudite.

storybild

«Patriot Act» est présentée par l'humoriste américain Hasan Minhaj. (Photo: Cara Howe/netflix)

Sur ce sujet
Une faute?

En dix mois, le directeur général de Netflix n'a pas changé d'avis. Selon lui, il était tout à fait normal de censurer le numéro de l'émission humoristique «Patriot Act» dans lequel Hasan Minhaj évoquait le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, se moquait de la campagne militaire de l'Arabie Saoudite au Yémen et critiquait le prince héritier Mohammed ben Salmane.

Après une plainte du gouvernement du royaume qui évoquait une violation de sa loi contre le cybercrime, Netflix avait décidé de supprimer l'épisode de son service en Arabie Saoudite et Reed Hastings ne voit toujours pas pourquoi cela pose un problème, comme il l'a affirmé pendant une conférence à New York, le 6 novembre 2019.

«Nous ne sommes pas dans le business de l'actualité. Nous tentons de divertir. On peut faire beaucoup plus de choses et influencer les conversations en divertissant les gens plutôt qu'en étant une chaîne d'actualité supplémentaire», a-t-il déclaré, sous-entendant que la politique n'avait pas sa place sur la plateforme.

(jfa)

Les commentaires les plus populaires

  • fredo le 07.11.2019 18:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    liberte d expression?

    personne n ose critiquer la dictature saoudienne. Ce pays est une honte pour les droits de l homme! Donc normal de censurer dans une dictature!

  • Sam Desol le 07.11.2019 20:23 Report dénoncer ce commentaire

    Pas normal

    Si c'est pour ménager des égos démesurés ou taire des vérités embarrassantes, je trouve très regrettable que la censure puisse s'imposer de cette manière dans nos contrées. Les lois d'un pays ne devraient pas pouvoir s'appliquer au monde entier.

  • lanceur d'alerte le 07.11.2019 21:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Monnaie monnaie

    C'est certainement encore une affaire de gros sous avec ces arabes. Et dans peux de temps on apprendra que Trump ou sont entourage a fait pression sur Netfix et son boss.

Les derniers commentaires

  • Bernardo P. le 08.11.2019 13:11 Report dénoncer ce commentaire

    sjw powaaaa

    il aurait du mettre une perruque bleue, il aurait été dans l'aire du temps...

  • Blasé le 08.11.2019 10:25 Report dénoncer ce commentaire

    Pas de news mais de la politique oui!

    Visiblement

  • Adam le 08.11.2019 00:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Prince héritier, déjà roi ?

    Ah mon humble avis Ryad a fait pression comme avec Amazon.

  • danny le 07.11.2019 22:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    misérable cinéma

    Tellement sirupeux ce Netflix... À l'image du cinéma aujourd'hui... C devenu débile, invraisemblable, mal joué, dépouvu de scripts, de bons producteurs, de visions, de critiques, de réalisateurs, d'acteurs (reste encore quelques bons compositeurs) ... Y en a plus que pour les neuneux, ceux qui n osent rien dans la vie, qui n ont rien vécu que derrière un écran et qui pleurent sur des niaiseries larmoyantes...

    • Jean neymar le 08.11.2019 06:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @danny

      C'est tellement vrai, le néant intellectuel et culturel ce Netflix

  • lanceur d'alerte le 07.11.2019 21:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Monnaie monnaie

    C'est certainement encore une affaire de gros sous avec ces arabes. Et dans peux de temps on apprendra que Trump ou sont entourage a fait pression sur Netfix et son boss.