En colère

27 décembre 2011 16:24; Act: 27.12.2011 16:40 Print

Le coup de gueule de Bernard de la Villardière

L’animateur d’«Enquête exclusive», sur M6, est très remonté contre la cérémonie des Gérard de la télévision et il ne mâche pas ses mots.

storybild

L'animateur en a gros sur la patate. (Photo: PASCALITO/M6 )

Sur ce sujet
Une faute?

Invité du «Grand direct des médias» sur Europe 1, Bernard de la Villardière s’est lâché sur la cérémonie des Gérard de la télé qui s’est déroulée le 20 décembre. Durant cette soirée, diffusée sur la chaîne Paris Première, l’animateur s’est vu récompenser du prix de l’animateur monomaniaque pour son émission «Enquête exclusive»: « Sexe, drogues, alcool, viols, meurtres, sodomie sur personnes âgées : enquête sans concession dans la filière roumaine ».

«J'ai de l'humour, de la dérision et je cultive l’auto-dérision. La preuve, c'est que j'ai été chez Yann Barthès et on s'est bien marrés, c'était plutôt sympa. Je trouve que le prix que j'ai reçu via Paris Première est un titre à la dénomination injurieuse, vulgaire, d'une vulgarité extrême», a déclaré Bernard de la Villardière.

Il est resté chez lui

Le journaliste ne s’est d’ailleurs pas déplacé pour recevoir sa récompense et a précisé avoir raccroché au nez de Jacques Expert, le directeur général de la chaîne, qui lui demandait d’être présent à la cérémonie.

Bernard de la Villardière se dit excédé par un Gérard qu'il estime injuste et qui ne reflète pas du tout la réalité d’«Enquête exclusive»: «J'ai fait 550 interviews dans cette émission, j'ai interviewé une fois un souteneur et une ancienne prostituée en Thaïlande.»

(jfa)