Buzz

01 février 2011 18:33; Act: 01.02.2011 18:43 Print

Les humoristes prêts à tout pour faire leur promo

par Laurent Flückiger - Alors que Jamel fait le pitre aux 20h de TF1 et de France 2, Benoît Poelvoorde urine sur la voie publique.

Sur ce sujet
Une faute?

Il y a une semaine, Jamel perturbait «Le journal» de Claire Chazal, sur TF1. L’humoriste s’est caché sous la table au moment de l’interview, puis, à la fin, a lancé un inattendu «Vive la France». Moue de la présentatrice, buzz sur internet.

Rebelotte ce lundi soir sur France 2. Jamel a refusé de répondre aux questions – «c’est mon 20 h!» – et a servi un café à David Pujadas, avant de prendre le rôle de l’intervieweur. L’extrait fait, depuis, le tour du Web. Jamel a fait son show. Et c’est tout bénéfice. Car, si le comique fait la tournée des plateaux de télévision, c’est pour présenter son nouveau one-man show, «Tout sur Jamel».

Même combat pour Benoît Poelvoorde, lui aussi en promo (le film «Rien à déclarer» sort aujourd’hui, lire en page 22). Ici, il s’agit d’une pause pipi qui crée le buzz et même la rogne des autorités belges. Durant l’émission «Hep, Taxi!», qui prend place dans un véhicule, l’acteur a eu soudain une envie pressante. «Je dois pisser comme un diable. Je te jure, je fais éclater ma vessie». Arrêt du chauffeur et sprint de Poelvoorde jusqu’à un arbre. Le voilà soulagé et ravi. Suite à la diffusion, la préposée de la propreté à la mairie de Bruxelles a fait savoir qu’elle n’avait pas apprécié. «J’écrirai à Benoît Poelvoorde pour lui expliquer que l’on s’expose à une taxe de 50 euros lorsqu’on urine en pleine rue à Bruxelles». Mais l’acteur n’a sûrement pas l’intention de se dédouaner.