Etats-Unis

16 juillet 2014 17:24; Act: 16.07.2014 17:36 Print

Les minorités US s’emparent des séries

par Mathilde Jarry - Plusieurs fictions originales avec des héros de couleur débarquent à la rentrée. Une belle avancée.

storybild

Les acteurs de «Black-ish». (Photo: Craig Sjodin)

Une faute?

Plus de 12% de la population des Etats-Unis est afro-américaine. Soit près de 39 millions de citoyens. Or, les séries «made in USA» mettant en scène des héros de couleur ne sont pas nombreuses. La situation évolue doucement mais sûrement.
Mardi à Los Angeles, lors d’un congrès de la TCA (Television Critics Association), ABC a présenté ses programmes pour la rentrée. Parmi les créations inédites, la chaîne a mis en avant deux séries prometteuses: «How to Get Away with Murder» et «Black-ish».

La première met en scène une prof de droit black qui se retrouve impliquée avec ses étudiants dans une affaire de meurtre. Coïncidence ou pas, «How to Get Away with Murder» est produite par une Afro-Américaine, Shonda Rhimes, la créatrice de «Scandal», autre série portée par une actrice noire. La deuxième fiction est d’un autre genre: il s’agit d’une comédie qui relate la vie d’une famille de couleur. «Ces deux projets montrent que nous avançons en termes de diversité», a expliqué Paul Lee, le président d’ABC.

Mais les Afro-Américains ne seront pas les seuls mis à l’honneur à la rentrée. La chaîne lance en parallèle deux comédies faisant la part belle aux groupes ethniques amé­ricains. Les membres d’une famille hispanique sont les ­protagonistes de «Cristela» tandis que «Fresh Off the Boat» suit une famille d’Asiatiques. Paul Lee note toutefois que les acteurs ne suffisent pas: «Il faut aussi davantage de scénaristes et de producteurs.»

Bande annonce de«Black-ish»:

Bande annonce de «How to Get Away with Murder»:

Bande annonce de «Fresh Off the Boat»:

Bande annonce de «Cristela»: