Tendance

01 décembre 2008 22:45; Act: 01.12.2008 19:15 Print

Les séries s’inspirent de la crise financière

par Anne-Catherine Renaud - Vu le climat de récession ambiant, les feuilletons américains en préparation mettront l’accent sur des familles modestes.

Une faute?

Fini les héros aux comptes en banque pleins à craquer! L’ère des «Gossip Girl», aux ados élevés avec une cuillère en argent dans la bouche, et des «Dirty Sexy Money», où la famille Darling assied son pouvoir sur des montagnes de dollars, semble révolue. La faute à qui? A la crise économique. La télévison prend le pouls de la société et s’inspire des grands bouleversements, pour tendre un miroir à nos contemporains.

Selon le site Séries Live, les scénaristes américains planchent sur de nouvelles séries qui soient plus près des préoccupations de leur public. «Beaucoup trop de fictions font la part belle aux privilégiés, et je pense que cela irrite le public», confie Suzan Olson Davis, scénariste de «Saving Grace», où une policière retrouve le droit chemin grâce à un ange. «Les téléspectateurs veulent des personnages auxquels ils peuvent s’identifier», poursuit-elle. Celle-ci travaille d’ailleurs sur une série autour d’une famille modeste qui a de la peine à tourner.

Spécialiste des médias, Paul Kagan observe pour sa part que les spectateurs se tourneront encore davantage vers «Les experts»: «Pendant les périodes de crise, les gens aiment voir les problèmes résolus, et les experts arrêtent les assassins en quarante-deux minutes.»