Arctique

25 novembre 2019 15:38; Act: 25.11.2019 21:57 Print

Mike Horn continue: «On est au bout de nos forces»

Mike Horn et son compagnon Børge Ousland disent avoir perdu beaucoup de poids et être au bout de leurs forces. Ils ont demandé à leurs proches de mettre en place un plan d'urgence.

Mike Horn et son compagnon Børge Ousland tentent de traverser à ski l'Océan arctique gelé.
Sur ce sujet
Une faute?

Le week-end a été difficile pour Mike Horn et son compagnon Børge Ousland. Les deux aventuriers ont dû faire face à une tempête qui les a empêchés d'avancer sur l'Océan arctique gelé.

«Nous avons dressé le camp derrière une grosse crête de pression, nous avons pu dresser la tente à temps avant que le vent fort nous frappe. À un moment donné, j'ai eu l'impression que la tente allait décoller dans les airs, avec nous à l'intérieur», ont indiqué Mike Horn et son compagnon Børge Ousland, les deux célèbres explorateurs qui tentent de traverser à ski l'Océan arctique gelé, dans un communiqué lundi.

Après avoir été poussés vers le nord par la dérive de la glace, Mike Horn et le Norvégien Børge Ousland rencontrent enfin des conditions plus favorables. Les vents, ayant changé de direction et soufflant actuellement vers le sud, leur permettent d'envisager la suite de l'expédition. Ils espèrent pouvoir atteindre le point d'ancrage de Pangaea (le voilier de l'explorateur) d'ici une semaine.

Voir cette publication sur Instagram

Expedition Update 34: Safe to say that I’ve had easier weekends in my life as an explorer. After last week’s endless obstacles and difficulties, @borgeousland and I are grateful to start the new week with a fresh mindset. Today, despite our sores (as seen on this photo), we are feeling tired but unstoppable…we know the end is near, so now, we must gather up the strength we have left, and fight to get there. What better way to start the week than with a massive storm?! We therefore had no choice but to set camp and wait for the chaos to pass before we can confidently venture outside again. Maybe this is a blessing in disguise in some weird way…our bodies were really in need of some rest after the physical and emotion exhaustion we went through over the weekend. Although we have rarely been in such a bad storm, the bright and uplifting side is this! Finally the wind is in our favour pushing us towards the south, rather than back to the north. This good news certainly gave us an energy boost, and the confidence that maybe we will be able to end this expedition the way we have initially planned. This unexpected turn of events must be due to all the positive vibes you have been sending our way. @AnnikaHorn and @JessicaaHorn have been updating me with your messages of support and I can only admit that this has been giving us the kick of energy we needed. It is a hostile world up here…and the constant unstable conditions have made it quite clear that we are not welcome here. In some twisted way, I ask myself if nature has been taking it out on us because of the manner in which we humans have been treating and respecting our planet…one thing is certain, something is obviously not quite right. With just over one week of food rations left, we are carefully planning each and every next step. We are longing to get home, but there is no giving up…we are here to fight until the very end. Thank you all for your heart-warming support, we will be keeping you closely updated! #NorthPoleCrossing #Pole2Pole #MikeHorn

Une publication partagée par Mike Horn (@mikehornexplorer) le


«Nous allons essayer de poursuivre cette expédition en espérant avoir la météo de notre côté. Chaque jour nous réévaluons nos chances d'avancer et de terminer cette expédition. Avec ce climat instable et la dérive de la glace, il nous est extrêmement difficile de prévoir combien de kilomètres nous allons parcourir», poursuivent les deux hommes.

Une des expéditions les plus dures

Mike Horn et Børge Ousland ont demandé jeudi dernier à leurs proches de mettre en place un plan d'urgence dans le cas où les aventuriers manqueraient de vivres au vu de la dérive de la glace qui les ralentit de plus en plus. Décrivant eux-mêmes cette expédition comme l'une des plus dures jamais réalisées, la suite de l'aventure sera une véritable course contre la montre pour les explorateurs qui ont encore des rations minimes à leur disposition.

«En ce moment on est au bout de nos forces, on a perdu beaucoup de poids. On est devenu faible et on n'a pas beaucoup de nourriture, mais suffisamment pour arriver au bout mais cela risque d'être limite», expliquent-ils.

Mike Horn, de nationalité suisse et sud-africaine, et le Norvégien Børge Ousland, respectivement âgés de 53 et 57 ans, ont quitté Nome en Alaska par voilier le 25 août. Ils ont atteint la mer de glace le 12 septembre et voyagent depuis à ski, en tirant des traîneaux chargés de vivres.

L'expédition Pole2Pole de Mike Horn

Au départ, ils envisageaient d'achever leur traversée vers la mi-novembre. Mais «à cause du changement climatique, la glace est plus fine que d'habitude et plus encline à dériver».

Voir cette publication sur Instagram

#NorthPoleCrossing // Temp is below -30C. Not for the faint hearted this life on the polar ocean. One of my most Challenging and difficult expeditions ever, for sure. - @MikeHornExplorer and I are pulling hard even if sleds are lighter than before. sleds gets lighter but we also gets more tired. Today quite a lot of broken ice and small leads. My feet got wet when balancing on sleds which we used as bridge but luckily only on the outside. Still no sign of tailwind, still drifting just west. We are doing our average distance skiing, and has done everything right, but the weather and drift has unfortunately not been on our side so far. - Paddled one lead before we came to a really big one. Can see in out with our pulsar thermal monocular that it is really wide followed it for most of the day east, but hope to cross tomorrow. We can see a possible point a bit to the east. The pulsar is an amazing tool to see the extent of leads, reads temperature difference. Onward! Photos from one month ago with @MikeHornExplorer on our complete crossing of the North Pole. @Norrona @Helsport @DevoldofNorway @IceLegacyProject #NorthPole #BorgeOusland #Arctic #Explorers #Explore #IceLegacyProject #IceLegacy #DevoldPioneers #Helsport #Norrona

Une publication partagée par Børge Ousland (@borgeousland) le

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Michel Nature le 25.11.2019 15:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a des limites

    C'est beau de lutter pour la planète mais de potentiellement (pour son ego et son délire d'aventurier) risquer la vie de plusieurs sauveteurs, nécessiter la venue de bateaux, hélicoptères et j'en passe sur ces terres vierges... et quid de nous passer ce message ridicule « tombé à l'eau car l'épaisseur de la glace était réduite suite au réchauffement climatique » ? Jamais on n'a pris le citoyen lambda pour un idiot à ce point. Un croirait à une morale de dessin animé.

  • Kiki le 25.11.2019 15:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est son choix

    On s'en fout, il fait ce qu'il veut...

  • Achilles le 25.11.2019 16:05 Report dénoncer ce commentaire

    Aventuriers adminarables ?

    J'ai bien moins d'admiration pour ces personnes que pour celles qui doivent se bat contre une maladie grave. Elles ne choisissent pas d'être à bout de force

Les derniers commentaires

  • Paulan le 03.12.2019 10:48 Report dénoncer ce commentaire

    Vite le 144

    Bugnon avait raison, pour quoi ils n'ont pas appelé le 144 plus tôt que le 20 minutes ?

  • Ange 0 et Démon 1 le 27.11.2019 16:57 Report dénoncer ce commentaire

    Sponsor officiel findus

    Expérience scientifique.... Après la congélation le produit reste consommable... a table !!!

  • Duss le 27.11.2019 13:46 Report dénoncer ce commentaire

    TOUT DEVIENT RIDICULE

    On est envahi par la connerie, PUB, MARKETING etc etc... Tu lis ton journal il ne reste que ça, tu allumes ta télé la même chose, ton ordinateur ou ton smartphone idem et tu crois suivre un aventurier mais en fait c'est de la PUB et du MARKETING génial. Elle est ou la vraie vie dans tous ça. Existe-t-il encore une place pour les vraies valeurs sans qu'il ait un petit billet à gratter au bout du compte.

    • Jérémy le 28.11.2019 12:48 Report dénoncer ce commentaire

      Gratos

      Vous travaillez gratuitement vous ? Si jamais je veux bien vous donner du boulot !

    • Duss le 28.11.2019 15:27 Report dénoncer ce commentaire

      @Jérémy

      Tu es le seul à croire que l'article parle d'un boulot, mais bon. Et c'est quoi comme job que tu me proposes une randonnée en montagne ou un safari au Kenya???

  • Phil le 27.11.2019 06:02 Report dénoncer ce commentaire

    Je vais bosser, moi

    Et encore une fois on parle plus des gens qui font des choses inutiles que de ceux qui triment pour de vrai chaque jour !!! Ce pays et ses médias me dégoûtent de plus en plus !

  • Matias Affolter le 27.11.2019 01:03 Report dénoncer ce commentaire

    Beau voyage

    Quelle chance, mais que dure que cela doit etre de lutter dans ce combat contre le froid parmis les elements