«Allo Nabilla»

12 novembre 2013 23:12; Act: 13.11.2013 13:43 Print

N’est pas Kim Kardashian qui veut

L’émission consacrée aux vacances californiennes de Nabilla et de sa famille manque cruellement de naturel. Et les audiences s'en sont ressenties.

storybild

Mémé, Marie-Luce, Thomas, Nabilla, Tarek, Anaïs, John et Jessica. (Photo: NRJ12)

Sur ce sujet
Une faute?

Dire qu’«Allo Nabilla» était attendue est un doux euphémisme. Depuis plusieurs semaines, tout le monde ne parlait que de cette émission consacrée à la vie de Nabilla et de ses proches partis en vacances à Los Angeles. La Genevoise avait promis un show ressemblant à «L’incroyable famille Kardashian».

Las, le programme était loin, très loin, de ce que proposent Kim et sa famille depuis 8 saisons. Les téléspectateurs ne s'y sont pas trompés et ont préféré regarder d'autres chaînes. D8 a d'ailleurs réalisé sa meilleure audience en prime time cette saison avec 1'600'000 personnes qui ont regardé «Rambo III». Ils n'étaient «que» 693'000 devant NRJ12, soit 2,9% de parts de marché.

Nabilla à l’aéroport, Nabilla qui visite la maison avec sa famille, Nabilla en interview, Nabilla gênée par les secrets que dévoile sa grand-mère sur son enfance, Nabilla qui se fait faire les ongles: dans «Allo Nabilla» on est plus proche de «Martine» que de Kim Kardashian. De plus, la jeune femme commente tout, absolument tout, ce qui se déroule dans l’émission en voix off d’une manière tout sauf naturelle. Les textes ont été écrits, la brune les récite et le téléspectateur s’ennuie.

Plus de deux heures pour pas grand-chose

Durant cette première, on a pu voir la première interview en direct de la jeune femme pour TMZ dans laquelle elle a déclaré qu’elle n’avait pas encore trouvé le partenaire idéal pour tourner une sextape. Inutile de préciser que Thomas a très moyennement apprécié ! Parmi les autres «événements» de la soirée, mémé qui fait les courses, Tarek (le petit frère) qui s’entiche d’Anaïs, l’assistant qui ne trouve plus son chihuahua ou encore l’achat d’une batterie pour l’anniversaire de la mère de Nabilla.

Au final, plus de deux heures d’émission pour pas grand-chose. Nabilla était nettement plus intéressante dans «Les Anges de la télé-réalité» ou dans «La boîte à questions» sans sous-vêtements. Mention spéciale tout de même à Livia, alias mémé, qui est certainement la personne la plus naturelle du programme. Un vent de fraîcheur bienvenu.

(jfa)