Suisse

06 janvier 2016 17:47; Act: 06.01.2016 17:47 Print

One FM et LFM se déclinent en chaînes télé

par Mathilde Jarry - Pour l'instant, One TV et LFM TV diffusent des clips. But final: proposer des programmes originaux. Le directeur général du groupe en dit plus.

storybild

Alexandre de Raemy a confié que tout serait exclusivement financé par la pub.

Une faute?

Le lancement officiel de One TV et de LFM TV n'est prévu que pour dans quelques semaines, mais les deux chaînes sont déjà disponibles sur le Net. Petit à petit, tous les opérateurs, dont UPC Cablecom et Swisscom TV, les diffuseront.

Dans un premier temps, les téléspectateurs découvriront des clips. Puis des productions originales, avec notamment des reportages, qu'ils soient musicaux, sportifs, ou culturels. Exemple: One TV diffusera les Swiss Music Awards en direct, le 7 février. «Les deux chaînes télé offriront des contenus différents l'une de l'autre», explique le directeur général du groupe auquel appartien­nent les deux radios.

«Optimiser les structures des radios»

Alexandre de Raemy ne semble pas craindre l'échec. Et cela même si Rouge TV et TVM3 ont dû revoir la voilure à la baisse en termes de programmes maison. «Nous partons avec beaucoup moins de moyens que d'autres chaînes, continue-t-il. Nous allons optimiser les structures existantes des radios.» Aucun studio TV n'a été construit. Seul celui de LFM est en train d'être refait, afin de permettre la diffusion de la tranche matinale sur le petit écran.

Côté employés, même topo: ce seront les journalistes et animateurs radio qui présenteront les contenus cathodiques, après avoir suivi une formation. «Pour l’instant nous n’avons pas d’ambition chiffrée. Nous voulons juste développer nos marques», conclut Alexandre de Raemy.