Polémique

09 février 2012 08:38; Act: 09.02.2012 08:46 Print

PETA attaque une série pour des chevaux morts

par Michel Pralong/GuideTV Loisirs - L’association de défense des animaux PETA s’en prend à «Luck», après la mort de deux montures durant le tournage.

storybild

Dennis Farina et Dustin Hoffman sont les stars de «Luck». Mais les bêtes trinquent. (Photo: hbo)

Une faute?

Il arrive que, sur un champ de course, un cheval se blesse et qu’on doive l’euthanasier. Mais cela ne devrait pas se produire dans une série télé, même si elle a pour cadre le monde des paris hippiques. C’est ce que pense PETA, l’association qui s’est notamment fait connaître pour ses campagnes antifourrures. Elle a demandé des explications à HBO, la chaîne qui diffuse la série «Luck», avec Dustin Hoffman, après le décès de deux chevaux.

Il a d’ailleurs été constaté que, dans le générique de la série, il n’y avait pas la fameuse mention «Aucun animal n’a été blessé durant le tournage». PETA affirme aussi, selon «Entertainment Weekly», qu’elle avait approché les producteurs avant le tournage, dans un souci de bien-être des animaux, mais qu’on l’avait ignorée: «S’ils nous avaient écoutés, ces chevaux seraient peut-être toujours en vie.»

HBO a rétorqué qu’après le deuxième accident, les courses avaient été interrompues le temps de trouver des moyens pour mieux assurer la sécurité des bêtes. La chaîne a aussi fait valoir qu’entre 30 et 50 chevaux sont utilisés en rotation, pour de très brèves périodes d’effort.

Reste que, pour PETA, cela ne suffit pas. L’association veut connaître le nom des chevaux, s’il s’agissait de retraités de la compétition, et quelle était leur forme physique au moment du tournage. Affaire à suivre...