confirmation

02 décembre 2008 10:23; Act: 02.12.2008 10:24 Print

PPDA finalement sur Arte en février avec un magazine d'info mensuel

Le journaliste Patrick Poivre d'Arvor, évincé l'été dernier de la présentation du journal télévisé de 20H sur TF1, s'installera fin février sur la chaîne franco-allemande Arte, avec un magazine d'information intitulé «Autrement dit».

Sur ce sujet
Une faute?

Présentant Arte comme une chaîne de «décryptage», Patrick Poivre d'Arvor a souligné à l'occasion d'une conférence de presse que ce nouveau magazine «convenait à ses attentes: essayer de décrypter l'actualité autrement et donner des réponses».

Produite par A Prime, l'émission sera diffusée en direct et en première partie de soirée chaque mardi à la fin du mois de février. Six émissions sont d'ores et déjà prévues pour 2009 (l'émission n'est pas programmée pendant l'été) et Patrick Poivre d'Arvor a indiqué son «désir de rester le plus longtemps possible» sur la chaîne.

Particularité de cette émission qui sera également diffusée en Allemagne, elle se déroulera en présence de 27 téléspectateurs sélectionnés par un institut de sondage: neuf Français, neuf Allemands, neuf venus d'autres pays d'Europe. Ils pourront poser leurs questions, en anglais, français ou allemand, à des experts ainsi qu'aux personnalités invitées.

Liée à l'actualité, l'émission traitera du sujet dominant le mois de sa diffusion, illustré par des reportages réalisés en Europe.

Arte, qui n'était pas en mesure de dévoiler le thème de la première émission, s'est bornée à indiquer que si l'émission avait eu lieu en novembre, elle aurait eu sans doute pour thème «la montée du terrorisme».

D'une durée de deux heures, l'émission comprendra un sujet principal, traité sur 52 minutes, complété par trois sujets plus courts de 20 à 25 minutes chacun.

A l'occasion de cette conférence de presse, Patrick Poivre d'Arvor a indiqué qu'il était aussi en négociation «avancée" avec Arte pour une émission littéraire dont le concept doit être soumis à la conférence des programmes de la chaîne «dans une dizaine de jours».

Enfin, le journaliste a indiqué qu'il avait été approché par M6 pour présenter le journal télévisé du soir que la chaîne envisage. Mais M6 ne pouvait pas préciser «ni la durée, ni la spécificité, ni la date de démarrage» de ce journal, a souligné PPDA, qui n'a pas donné suite.

(afp)