Phoebe Waller-Bridge

23 septembre 2019 11:12; Act: 23.09.2019 12:19 Print

Son humour a triomphé aux Emmy Awards

La Britannique Phoebe Waller-Bridge est repartie avec trois récompenses lors des Oscars de la télévision remis dimanche.

Sur ce sujet
Une faute?

L'adaptation télévisée du one woman show de Phoebe Waller-Bridge, «Fleabag», a remporté quatre statuettes, dont celle de la Meilleure série de comédie, mais aussi de la Meilleure actrice dans cette catégorie. La Britannique a coiffé au poteau la favorite, Julia Louis-Dreyfus. «C'est tout simplement merveilleux et rassurant de savoir qu'une femme dégoûtante, tordue et en colère puisse gagner aux Emmys», a réagi dimanche 22 septembre 2019 celle qui se définit avant tout comme une auteure, dans un style atypique et plein d'auto-dérision. «PWB», c'est d'abord une allure. Celle d'une trentenaire élancée, qui frôle le mètre quatre-vingt, carré brun court, nez effilé, élégante, immanquable dans le paysage télévisuel. Il y a aussi cette voix de gorge, ce débit de mitraillette, ce rire toujours au coin des lèvres, qui habitent «Fleabag», la série dont elle est l'héroïne.

Emmy Awards 2019

Derrière ce personnage, mélange très britannique, comme elle, d'une éducation impeccable et d'un sens aigu de la dérision, il y a une écriture affûtée qui explique son ascension bien plus que son seul jeu d'actrice. Dans «Fleabag», dont la seconde saison a été diffusée sur la BBC puis la plateforme Amazon, Phoebe Waller-Bridge offre un cocktail détonnant d'humanité sans filtre, avec de l'humour irrévérencieux, du sexe, de la noirceur, mais rien de gratuit. «Mon idée de départ, c'était de dire les choses que les femmes ne disent pas ouvertement d'habitude», expliquait-elle au site Broadway World, début mars 2019. Le personnage principal, qui rompt fréquemment le «quatrième mur» pour s'adresser directement au spectateur, est uniquement connu sous le nom de «Fleabag», qui peut se traduire par «pouilleux» ou «cracra».

Ovation pour «Game of Thrones»

Les dix acteurs principaux de la série phénomène de la chaîne câblée HBO ont été ovationnés lors de leur passage sur scène pour présenter un prix. Emilia Clarke, qui interprète Daenerys Targaryen dans «GoT», a été particulièrement applaudie, de même que Gwendoline Christie (Brienne de Torth), que la production n'avait pas proposée aux Emmys et qui a dû s'inscrire de sa propre initiative. «Nous aurions aimé que la série dure toujours», a expliqué Maisie Williams (Arya Stark). Pour autant, «notre heure était venue.» «Game of Thrones» s'est achevé sur une huitième saison critiquée par de nombreux fans, certains l'estimant bâclée. Elle a pourtant fini son parcours sur un dernier sacre de meilleure série dramatique aux Emmy Awards dimanche, récoltant un total de 59 Emmy Awards depuis son lancement.

La revanche de Michelle Williams

En janvier 2018, l'actrice Michelle Williams défrayait la chronique après la révélation que son partenaire Mark Wahlberg avait gagné 1500 fois son salaire pour retourner des scènes du film «Tout l'argent du monde». Début avril 2019, elle s'était rendue au congrès américain pour appeler à voter une loi favorisant la parité salariale entre hommes et femmes. Dimanche, elle a profité de la scène des Emmy Awards, où elle venait de recevoir le prix de la meilleure actrice dans une minisérie, pour remercier la chaîne FX et le studio Fox 21, producteur de «Fosse/Verdon», de l'«avoir soutenue et rémunérée à parité» avec son partenaire Sam Rockwell. «Ils ont compris que valoriser une personne la pousse à se valoriser elle-même», a-t-elle poursuivi. «Comment? Dans son travail.» Elle a appelé les producteurs à «écouter» les femmes lorsqu'elles expriment ce dont elles ont besoin «pour faire leur métier».


(fec/afp)

Les commentaires les plus populaires

  • Employé syndiqué obèse oppresseur le 23.09.2019 14:25 Report dénoncer ce commentaire

    Le syndicat de l'amour

    Il faut instaurer une taxe sur le bonheur

  • Lysa le 24.09.2019 04:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Go Fleabag

    Bravo à elle je l'ai découverte sur le tard mais j'adore! Quant à GOT elle a bien fait de s'inscrire la petite Brienne ! Et pour Michelle y'a franchement de la route à faire 1500 fois c'est abusé...

  • Skblllz le 23.09.2019 12:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Connais pas

    Donc ?

Les derniers commentaires

  • Lysa le 24.09.2019 04:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Go Fleabag

    Bravo à elle je l'ai découverte sur le tard mais j'adore! Quant à GOT elle a bien fait de s'inscrire la petite Brienne ! Et pour Michelle y'a franchement de la route à faire 1500 fois c'est abusé...

  • Employé syndiqué obèse oppresseur le 23.09.2019 14:25 Report dénoncer ce commentaire

    Le syndicat de l'amour

    Il faut instaurer une taxe sur le bonheur

  • Skblllz le 23.09.2019 12:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Connais pas

    Donc ?

    • Jodie le 23.09.2019 15:18 Report dénoncer ce commentaire

      Bravo à elle et à son univers "perché" comme disen

      Vous avez tort... son humour so british est noir fait du bien quand on est sensible à ce style de comédie. Malheureusement elle n a pas écrit la seconde série de Killing Eve qui était nettement inférieure à la première, un bijou d'humour noir dont elle était aussi l auteur. Elle mérite d être connue de ceux qui, par exemple, ne sont pas amusés par l humour franchouillard.