Benedict Cumberbatch

12 décembre 2016 15:14; Act: 12.12.2016 16:05 Print

Son nez a failli lui coûter le rôle de Sherlock

Les patrons de la BBC ont hésité à recruter Benedict Cumberbatch pour jouer Sherlock Holmes, à cause d'un physique qui ne leur plaisait pas.

La dernière bande-annonce de la saison 4.
Sur ce sujet
Une faute?

Plus que trois semaines avant la fin du suspense pour les fans de «Sherlock». La 4e saison, qui débarque le 1er janvier 2017 outre-Manche, est très attendue par les fans et les experts. En plus d'être plus sombre et intense que les autres, elle pourrait signer la fin des aventures de son héros. Portée par Benedict Cumberbatch depuis son lancement en 2010, la fiction est devenue un véritable phénomène, notamment grâce au jeu d'acteur et au charisme du Britannique de 40 ans.

Pourtant, au départ, les patrons du service public britannique n'étaient pas vraiment convaincus par cet acteur encore peu connu. Le créateur de la série Mark Gatiss a confié au «Sunday People» que lorsque que Cumberbatch a passé son audition pour le rôle, deux choses ont fait tiquer les big boss: son manque de sex-appeal et son nez. «Tout le monde était d'accord pour dire qu'il était très bon, mais ensuite les patrons nous ont dit: «Par contre, on nous avait promis quelqu'un de plus sexy. En plus, rien ne va avec son nez», a continué Gatiss, sans expliquer ce qui clochait vraiment avec son pif.

L'acteur a toutefois mis tout le monde d'accord une fois qu'il est entré dans la peau du personnage. La seule concession qu'il a dû faire, c'est travailler pour effacer son accent un peu trop chic. Ironie de l'affaire: grâce à la renommée acquise à la suite du succès de «Sherlock», il a été élu en 2013 par «Empire» acteur le plus sexy du monde...

(mja)