TV

10 décembre 2019 22:47; Act: 10.12.2019 22:47 Print

Les secrets des meilleurs cheerleaders d'Amérique

par Julienne Farine - Netflix proposera une série documentaire sur la prestigieuse équipe de l'Université de Navarro, au Texas.

storybild

Des hommes et des femmes constituent les Navarro Cheer. (Photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Vous avez toujours voulu savoir ce qui se cachait derrière les sourires et les prestations d'une équipe de pom-pom girls? Le 8 janvier 2020 est une date à noter dans votre agenda. C'est ce jour-là que Netflix mettra en ligne «Cheer», une série documentaire en six épisodes consacrée aux jeunes femmes - et aux jeunes hommes - qui composent la bande de cheerleaders de l'Université de Navarro, au Texas.

L'équipe n'a pas été choisie au hasard. Les Navarro Cheer font partie des groupes les plus titrés des États-Unis, avec 14 victoires aux championnats nationaux de la discipline depuis 2000, la dernière remontant à octobre 2019. «Les enjeux sont élevés. Mais pour ces athlètes, la seule chose plus brutale que leurs entraînements et plus exceptionnelle que leurs performances est l'histoire de chacun», écrit la plateforme dans un communiqué. Netflix promet «des blessures, des sacrifices, des revers personnels et des triomphes» tout au long de la série, avec un épisode final consacré aux championnats 2019.

«Cheer» a été réalisée et produite par Greg Whiteley, à qui l'on doit «Last Chance U», une série documentaire consacrée aux équipes de football américain, dont quatre saisons ont déjà été proposées sur Netflix. Pour l'Américain, même si les entraînements et les compétitions sont intéressants, les moments les plus poignants de la production seront ceux qui se déroulent loin des terrains de sport.