Téléfilm

20 décembre 2011 16:47; Act: 20.12.2011 16:53 Print

Un Noël secoué pour Virginie Efira

par Laurent Siebenmann/Guidetvloisirs - L’actrice incarne une avocate speedée et ultra-organisée dans une comédie piquante et bien rythmée.

storybild

Sarah (V. Efira) va retrouver un ex-fiancé encombrant (J. Lambert).

Une faute?

On ne va pas se voiler la face, certains téléfilms français nous laissent de glace. Mais pas «A la maison pour Noël». Bien écrite, dynamique et vraiment marrante, cette comédie offre un rôle en or à Virginie Efira. Elle y joue une avocate obsédée par l’ordre et l’organisation. Et qui va se ­retrouver, par un concours de circonstances, loin de son mari et de son fils le soir de Noël. Résultat, une nuit en enfer, bourrée d’imprévus, de quiproquos et de rencontres.

En quoi ce rôle de frappadingue vous a-t-il séduite?
En fait, ça n’est pas tout à fait un contre-emploi, tant il vrai que j’ai souvent joué des personnages maladroits qui perdent leurs certitudes, qui subitement sont mis en danger, déstabilisés. Je me suis toujours sentie plus à l’aise avec les féminités déficientes que les grandes dames mystérieuses. En fait, j’ai adoré l’écriture punchy, irrévérencieuse et grinçante d’«A la maison pour Noël». Tu as vraiment envie de dire à Sarah, que j’incarne: «Eh, pense aux autres! Tout ne fonctionne pas comme tu veux! Ou comme tu crois!»

Avez-vous vécu des moments charnières, comme Sarah?
Oui, et je les recherche, ces moments-là. Souvent, j’ai eu besoin de me confronter à des univers et des gens qui m’étaient étrangers, histoire de me bouger. Je vais parfois dans des endroits un peu borderline. J’ai cette curiosité.

Vous êtes d’ailleurs passée aisément de la télévision à la comédie.
 C’est chouette de consta­ter que je reçois de plus en plus de scénarios. Vous savez, j’ai encore des complexes.

Le téléfilm parle aussi de Noël. Est-ce une fête importante pour vous?
J’aime bien, c’est joyeux. Le problème, avec ma famille recomposée, c’est que je fête Noël douze fois! Ça va commencer demain. Au moins, je retourne en Belgique!


«A la maison pour Noël»
TSR1, ce soir, 20 h 55.