Oulaya Amamra

27 mars 2020 09:21; Act: 27.03.2020 11:40 Print

Dans la peau d'une femme «dangereuse»

par Marine Guillain - La jeune actrice française parle de son rôle principal dans la série «Vampires», disponible depuis vendredi sur Netflix.

Sur ce sujet
Une faute?

Révélée dans «Divines» (César du meilleur espoir féminin en 2017), confirmée dans «Le Monde est à toi» de Romain Gavras et «L'Adieu à la nuit» d'André Téchiné aux côtés de Kacey Mottet Klein: à 23 ans, la comédienne Oulaya Amamra sait choisir ses rôles.

La Française a aussi tourné dans «Le sel des larmes» de Philippe Garrel, qui doit sortir cette année. Mais d'abord, c'est sur petit écran (ça tombe bien!) que vous pouvez la retrouver, dans la série «Vampires» sur Netflix. L'actrice, que nous avions rencontrée à Berlin en février, en parle dans la vidéo ci-dessus.

«Vampires», ça vaut quoi?

Créée par Benjamin Dupas («Dix pour cent», «Vernon Subutex»), Isaure Pisani-Ferry et Anne Cissé, cette nouvelle série est particulièrement alléchante. Le pitch en quelques mots: la famille Radescu vit en plein Paris, dans un appartement caché. Alors que la mère Martha et les deux aînés sont de vrais buveurs de sang qui ne supportent pas la lumière du jour, Doïna, 16 ans, vit comme une adolescente normale. Jusqu'à ce qu'une autre nature fasse surface...

Les six épisodes d'une quarantaine de minutes se dévorent avec appétit, grâce à des secrets et à de nouveaux éléments dévoilés au compte-gouttes du début à la fin. Le tout ne manque pas de suspense, et le casting moderne est de qualité, bien que les performances ne soient pas toutes de niveau égal. Enfin, c'est surtout l'atmosphère réalisti-fantastique qui fait mouche, découlant d'une idée audacieuse: une série française de vampires qui se déroule dans le Paris d'aujourd'hui, on n'avait encore jamais vu.