Football

19 septembre 2019 19:59; Act: 20.09.2019 08:24 Print

Pas de miracle bernois face à Porto

Young Boys y a cru, mais s’est finalement incliné 2-1 jeudi soir au stade du Dragon.

Le milieu de terrain bernois Fabian Lustenberger au duel avec le Brésilien du FC Porto Tiquinho.
Sur ce sujet
Une faute?

Jeudi, lors de la première journée de la phase de groupes de l’Europa League, Young Boys s’est incliné 2-1 sur le terrain du FC Porto. L’équipe portugaise n’a pas eu à forcer son talent pour contrecarrer les plans initiaux de l’entraîneur bernois Gerardo Seoane. A tel point que les Portistes ont ouvert le score dès la 8e minute grâce à Soares. Le penalty transformé par Jean-Pierre Nsame (15e) a permis à YB de revenir à 1-1, mais n’a pas changé grand-chose à la physionomie de la première mi-temps. En exerçant un pressing haut très agressif, Porto n’a pas laissé s’exprimer les Suisses. Ajoutez à cela un duo défensif Zesiger - Burgy qui n’a pas donné tous les gages de sécurité… Le 2-1 signé une nouvelle fois par Soares est tombé logiquement à la 29e.

Puis, plus rien ou presque du côté des Portugais qui ont dû faire face à un gros coup de mou au retour de la pause. Cela ne s’est pas vu au score, puisque YB n’est pas parvenu à en profiter. Mais en termes de jeu, les Bernois ont rivalisé durant la deuxième moitié de la rencontre et au final auraient presque pu prétendre au match nul. De quoi laisser quelques regrets aux champions de Suisse, qui pourront pourtant se servir de ce revers pour progresser dans la compétition.

Dans l’autre partie de ce groupe très compliqué, les Glasgow Rangers ont dominé le Feyenoord Rotterdam sur le score de 1-0. YB recevra d’ailleurs les Écossais lors de la deuxième ronde, programmée le 3 octobre.

(20 minutes)