Aiguilles et bougies

14 décembre 2019 22:20; Act: 14.12.2019 22:28 Print

8 choses que vous ignorez sur les sapins de Noël

Le sapin de Noël est aussi indissociable de Noël que les biscuits et les cadeaux. Nous allons vous révéler huit faits sur le sapin de Noël.

Voir le diaporama en grand »
Bientôt Noël! En Suisse, de nombreux foyers ont déjà installé un sapin de Noël (ou le feront dans la semaine qui vient). Mais que savez-vous exactement de ce roi des forêts? Voici huit faits que vous ignorez sans doute. À l'origine, «Mon beau sapin» n'était pas un chant de Noël, mais une chanson d'amour écrite en 1819 par Joachim August Zarnack. À l'instar de nombreuses autres choses en Suisse, il existe également une norme pour les sapins de Noël. Ceux-ci ne doivent notamment pas être plus large que haut. La majorité des sapins que l'on trouve en Suisse sont importés du Danemark, d'Allemagne ou de Hollande. 40 à 45% sont issus de la production locale. Les arbres de Noël naturels présentent un bilan carbone neutre. Leur combustion ou leur compostage ne libère pas plus de CO2 que les arbres n'en ont transformé durant les dix ans de leur croissance. Les sapins de Noël sont un véritable foyer d'incendie. Lorsqu'ils sont secs, ils peuvent s'enflammer en à peine 30 secondes. En Suisse, le nombre annuel d'incendies dans les foyers privés s'élève à près de 1'000. Un Nordmann d'1,65 m compte près de 180.000 aiguilles. Mais comment sait-on cela? Quelques classes d'école se sont amusées à les compter, une à une, un travail acharné qui a permis d'arriver au chiffre très précis de 178.333. Le premier sapin décoré daterait de 1597 et viendrait de Türkheim, en Alsace. Il n'était cependant pas encore orné de bougies. En Suisse, on a vu apparaître le premier sapin de Noël illuminé en 1844, lors d'une fête de la Nativité à Bâle. Alors que certains sapins sont toxiques pour les animaux domestiques tels que les chiens et les chats, le Nordmann ne présente toutefois aucun risque.

Sur ce sujet
Une faute?

Pour beaucoup, Noël ne serait pas Noël sans un sapin joliment décoré. Nous avons rassemblé quelques faits que vous ignorez sans doute sur ce roi des forêts, notamment le nombre d'aiguilles qu'il compte en moyenne.

Sondage
Avez-vous déjà fait votre sapin de Noël?

Pas un chant de Noël

À l'origine, «Mon beau sapin» était une chanson d'amour écrite en 1819 par Joachim August Zarnack. Ce n'est que cinq ans plus tard qu'Ernst Anschütz en a fait un chant de Noël. La mélodie est encore plus ancienne et était, au départ, celle d'un chant compagnonnique.

Des règles très strictes

Comme pour pratiquement tout en Suisse, il existe également des règles en ce qui concerne les sapins de Noël. Celles-ci ont été édictées par IG Suisse Christbaum. Il ne faut, par exemple, pas que le sapin soit plus large que haut. Par ailleurs, il existe des sapins de catégorie A et des sapins de catégorie B, en fonction de leurs densités.

Majoritairement importés

Près d'1,2 million de sapins de Noël sont vendus chaque année. Un peu plus de la moitié d'entre eux sont importés du Danemark, d'Allemagne ou de Hollande. 40 à 45% sont issus de la production locale.

Climatiquement neutres

Pendant les dix ans de croissance, un hectare de culture de sapins de Noël absorbe jusqu'à 145 tonnes de CO2 et produit jusqu'à 105 tonnes d'oxygène. Les arbres de Noël naturels présentent un bilan carbone neutre. Leur combustion ou leur compostage ne libère pas plus de CO2 que les arbres n'en ont transformé durant leur croissance.

Risque d'incendie élevé

De nombreux arbres sont abattus longtemps avant Noël et sont déjà relativement secs avant de venir orner nos foyers surchauffés. Là, ils continuent de se dessécher en évaporant jusqu'à un litre d'eau par jour, ce qui fait qu'ils peuvent s'enflammer en à peine 30 secondes. En Suisse, le nombre annuel d'incendies dans des foyers privés s'élève à 1'000.

Beaucoup, beaucoup d'aiguilles

Un Nordmann d'1,65 m compte près de 180.000 aiguilles. Mais comment sait-on cela? Quelques classes d'école se sont amusées à les compter, une à une, un travail acharné qui a permis d'arriver au chiffre très précis de 178.333.

Sans bougies

Le premier sapin décoré daterait de 1597 et viendrait de Türkheim, en Alsace. Il n'était cependant pas encore orné de bougies. En Suisse, on a vu apparaître le premier sapin de Noël illuminé en 1844, lors d'une fête de la Nativité à Bâle. Jusqu'à aujourd'hui on en ignore les raisons. En 1867, les premiers supports à bougie pour sapins de Noël ont été brevetés aux États-Unis.

Non toxique?

Alors que certains sapins sont toxiques pour les animaux domestiques tels que les chiens et les chats, le Nordmann ne présente toutefois aucun risque. Par contre, les résineux contiennent une substance qui provoque diarrhée et nausée chez les chats.

(age)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sam Etonn le 14.12.2019 23:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que fait Greta ?

    Tiens, les écolos ne nous ont pas encore interdit le sapin de noël ! Et le traîneau du père noël, combien il émet de CO2 ?

  • la Nativité le 15.12.2019 08:36 Report dénoncer ce commentaire

    la crèche de Noël

    La crèche de Noël et la bûche de Noël fêtent la naissance de Jésus de Nazareth. Le sapin de Noël, (Christmas tree), est une tromperie religieuse introduite par la reine Victoria au XIXe siècle pour décorer ses jardins. Aussi gourmand qu'ignorant, le monde économique a inventé le Père Noël pour extorquer les économies des parents pauvres et faire des cadeaux de Noël.

  • Abisgrandis le 14.12.2019 23:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Juste pour rire

    Une fille de joies le 24 décembre dans la rue qu'est-ce qu'elle fait et bien le tapin de Noël

Les derniers commentaires

  • la Nativité le 15.12.2019 08:36 Report dénoncer ce commentaire

    la crèche de Noël

    La crèche de Noël et la bûche de Noël fêtent la naissance de Jésus de Nazareth. Le sapin de Noël, (Christmas tree), est une tromperie religieuse introduite par la reine Victoria au XIXe siècle pour décorer ses jardins. Aussi gourmand qu'ignorant, le monde économique a inventé le Père Noël pour extorquer les économies des parents pauvres et faire des cadeaux de Noël.

    • raconte-moi le 15.12.2019 12:17 Report dénoncer ce commentaire

      ton Noël !

      C'est une fête silencieuse, très familiale, de prière, de pleur et de joie judéo-chrétienne. Et chaque fois lorsque trois personnes prient ensemble sous le même toit, leur maison devient une nouvelle église. Aussi étrange que cela puisse paraître, une autre église se proclame "only true church" et annonce la venue de Jésus avant sa naissance. Cette église s'appelle "Iglesia ni Cristo", plus connue comme Church of Christ aux États-Unis. (Non croyant, je m'en balance mais je respecte nos traditions, nos religions et notre messe de Minuit.)

    • Lucie le 15.12.2019 17:43 Report dénoncer ce commentaire

      Pfff

      La bûche de Noël était la spécialité de Marie, le petit Jesus en raffolait, c'est pour ça qu'on en mange à Noel!!! Par contre le sapin ça c'est bizarre pour Noël !!! Vous avez tout compris vous!! On vous la fait pas hein?

    • la gourde du village le 15.12.2019 18:48 Report dénoncer ce commentaire

      @Lucie

      La "bûche" de Noël est un bout de bois qui brûle dans le feu de joie de la cheminée que vous ne connaissez pas !

  • Abisgrandis le 14.12.2019 23:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Juste pour rire

    Une fille de joies le 24 décembre dans la rue qu'est-ce qu'elle fait et bien le tapin de Noël

    • Zazou le 15.12.2019 01:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Abisgrandis

      Toujours le même sapin depuis 11 ans et pas une seule ride

    • sh2o le 15.12.2019 09:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Abisgrandis

      j en sais rien mais je pense qu'elle voit une guirlande de bougies et de boules

  • Xiauyan le 14.12.2019 23:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sauvez les sapins.

    je suis ecolo j ai un sapin en plastique avec des ampoules led. c est si beau le nature.

    • cocacola le 15.12.2019 00:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Xiauyan

      bravo l'ecologie avec un sapin en plastique....

    • PHYLDEFER le 15.12.2019 01:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Xiauyan

      si c est vrai, un sapin en plastique ne doit pas être si neutre que ça. mais je pense que c est une boutade ;-))) mais j ai vu des sapins intéressants avec des planches superposées et décalés, d autres en petits rondins coupés en biseau et le plus beau: LAISSEZ LES SAPINS DANS LA NATURE !

    • Pierre le 15.12.2019 17:44 Report dénoncer ce commentaire

      Pfff

      C'est vrai que couper un sapin tous les ans c'est mieux!!!

  • Sam Etonn le 14.12.2019 23:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que fait Greta ?

    Tiens, les écolos ne nous ont pas encore interdit le sapin de noël ! Et le traîneau du père noël, combien il émet de CO2 ?

    • Jo le 14.12.2019 23:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Sam Etonn

      Il n'émet pas de CO2 car tiré par des rennes.

    • Et Pourtant Si ! le 14.12.2019 23:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jo

      Oups et le CO2 expiré ?! Sans compter les gaz d'échappement

    • Sam Metonn le 14.12.2019 23:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jo

      Justement, les pets de rennes c'est très nocif pour le climat !

    • Gratteacul le 15.12.2019 06:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jo

      Mais si, le rene pete donc il produit du methane co2, grrrreeetttaaaa