Recyclage

14 novembre 2019 14:38; Act: 14.11.2019 14:38 Print

C'est une école faite de bric et de broc

par Daniela Gschweng - L'architecte Kevin Kimwelle conçoit des bâtiments à partir d'objets de récupération. Son projet le plus abouti est une école d'Afrique du Sud.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les déchets de l'un sont les trésors de l'autre. Et cet autre est l'architecte primé, Kevin Kimwelle. Ce Kenyan prouve que les objets de récupération représentent des matériaux de construction intéressants quand on en fait bon usage. Kevin Kimwelle vit à Port Elizabeth, l'une des villes les plus importantes d'Afrique du Sud. Il a, entre autres, construit l'une des écoles les plus réputées de la ville.

Des bâtiments aux multiples récompenses

Située en plein bidonville, la crèche «Silindokuhle» est entièrement construite à partir de matériaux de récupération, notamment de tôle ondulée et de bois de palettes. Mais ce sont les 2500 bouteilles de vin récupérées dans les restaurants de la riche banlieue de la ville qui constituent la majeure partie du bâtiment. L'un de ses murs est d'ailleurs fait uniquement de bouteilles. Les goulots orientées vers l'intérieur du bâtiment servent de crochets aux élèves pour y accrocher leurs cartables. Le bâtiment a été plusieurs fois primé, notamment pour sa luminosité particulière.

En journée, le soleil pénètre à travers le cul des bouteilles, tandis que la nuit, le bâtiment renvoie sa lumière intérieure vers l'extérieur. Les habitants de Joe Slovo sont fiers, mais il leur tient encore bien plus à cœur que leurs enfants puissent aller à l'école. Le soir, le bâtiment sert de maison des jeunes et est mis à disposition de la communauté pour des manifestations et des cours du soir, ce qui est tout à fait dans l'esprit du constructeur.

Construire avec tout ce qui tombe sous la main

Port Elizabeth compte plus d'un million d'habitants, dont une grande partie vit dans des «townships», quartiers pauvres et sous-équipés. Kevin Kimwelle, qui se perçoit moins comme un architecte que comme un activiste et un «entrepreneur social» ne compte pas uniquement y développer une architecture verte, mais a également pour objectif de monter un projet avec la communauté et utile à tous.

Son inspiration, Kevin Kimwelle la tire d'un voyage effectué en transports publics pour rentrer au Kenya, lors duquel il a non seulement pris la décision de s'engager en faveur de la communauté noire, mais encore, il a découvert l'ingéniosité du peuple africain. Il a été fortement impressionné par la créativité et le talent d'improvisation des plus démunis qui construisent avec presque tout ce qui leur tombe sous la main.

Les matériaux de construction sont des dons

Le quotidien britannique The Guardian a consacré un article à l'architecte intitulé «There is ingenuity in Africa» («Il y a de l'ingéniosité en Afrique»). «La force de la beauté, c'est de transformer l'ordinaire en extraordinaire» y déclare t-il. Selon Kevin Kimwelle, cela confère plus de valeur aux objets et aux gens. Ses idées créatives ne coûtent pas cher. Les matériaux de construction sont des dons faits par les entreprises industrielles de Port Elizabeth ou provenant de déchetteries informelles.

C'est le cas un peu partout à Port Elizabeth, où la collecte d'ordures n'a pas lieu régulièrement et où la plupart des déchets finissent simplement sur des décharges. Là, on fouille dans les ordures, à la recherche de matériaux recyclables et les trouvailles sont ensuite ramenées au centre d'échange, également conçu et construit par Kevin Kimwelle, où elles peuvent être troquées contre de la nourriture, des vêtements et des produits ménagers.

Actuellement, l'architecte aux dreadlocks travaille à la construction d'une autre école, ainsi que sur un projet au centre-ville de Port Elizabeth. Soutenu par un groupe d'étudiants, Kevin Kimwelle compte bâtir un espace de travail à partir de conteneurs de bateaux et de bois de récupération. «À l'avenir, on pourrait y faire des choses comme de la soudure, de la menuiserie, de l'impression 3D et de la réparation de vélos», déclare l'architecte novateur.

(age)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nous le 14.11.2019 14:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtez d'acheter le dernier cri

    Et si les riches si mettraient aussi sa serait pas mal. Prk c'est tjs les gens les plus démunis qui nous montre l'exemple? Parce que une économie sans guerre chuterait et serait démunie! Quand ton fils te demande un iPhone prend le plus vieux des téléphones que tu as posé lui dessus une gousse d'ail et il aura son ail phone!!!!

Les derniers commentaires

  • Nous le 14.11.2019 14:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtez d'acheter le dernier cri

    Et si les riches si mettraient aussi sa serait pas mal. Prk c'est tjs les gens les plus démunis qui nous montre l'exemple? Parce que une économie sans guerre chuterait et serait démunie! Quand ton fils te demande un iPhone prend le plus vieux des téléphones que tu as posé lui dessus une gousse d'ail et il aura son ail phone!!!!

    • Nachito le 15.11.2019 06:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Nous

      Très bonne réfléxion. Pourquoi les démunis montrent l'exemple ?