Écologique?

10 novembre 2019 14:39; Act: 10.11.2019 14:47 Print

Le Mexique aura sa «ville-forêt» intelligente

Un architecte italien a imaginé une ville-forêt écologique à Cancún. Mais dans quelle mesure un projet impliquant l'abattage d'arbres est-il écologique?

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

L'architecte italien Stefano Boeri a récemment publié ses plans pour la construction d'une ville boisée intelligente, dans les environs de Cancún, au Mexique. La ville verte est censée être un projet pionnier pour d'autres études de constructions écologiques.

Sondage
Que pensez-vous de la ville-forêt de Cancùn?

La «Smart Forest City Cancún» doit voir le jour sur 557 hectares de terrain, à proximité de la ville mexicaine. Selon Stefano Boeri, elle abritera 7,5 millions de plantes, dont diverses espèces d'arbres, de buissons et de fleurs, sélectionnées par la paysagiste et botaniste Laura Gatti.

La ville fait partie d'un projet mondial

La ville fait partie du projet portant le nom de «Forest City» de Boeri, dans le cadre duquel la construction d'immeubles verts a déjà lieu à l'heure actuelle en Chine. Les nombreuses plantes sont censées aider à lutter contre la pollution toujours croissante en milieux urbains. La ville ne doit cependant pas uniquement être écologique, mais également «intelligente», grâce à une surveillance permanente.

Divers capteurs à l'intérieur et à l'extérieur des bâtiments de la ville doivent effectivement rendre la vie de ses habitants la plus agréable possible. Une application leur permettra notamment de voir, en temps réel, les quartiers où la circulation est particulièrement dense. De plus, ils obtiendront des astuces pour économiser de l'électricité, en fonction de leur mode de vie.

Une ville entièrement autosuffisante

Comme il se doit pour une ville qui se veut écologique, «Smart Forest City Cancún» sera, elle aussi, autosuffisante, c'est-à-dire qu'elle produira suffisamment d'électricité et de denrées alimentaires pour ne pas avoir à dépendre d'autres villes. Pour ce faire, Boeri envisage d'installer des panneaux solaires et de mettre à disposition des terres agricoles équipées d'un système d'arrosage. Il entend également récupérer et réutiliser l'eau de pluie à grande échelle.

Aucune voiture traditionnelle ne circulera dans la ville-forêt. Il est prévu que les 130'000 habitants de «Smart Forest City Cancún» empruntent un mode de transport électrique. En parallèle, ils devront endosser le rôle de jardiniers, chargés d'entretenir les nombreuses plantes qui poussent sur leur habitat.

Sujet à controverse

L'ambitieux projet n'est évidemment pas sans susciter la controverse. Après tout, la ville-forêt doit être construite en plein milieu d'une forêt vierge existante et les immeubles verts nécessitent l'abattage de nombreux arbres. On est donc en droit de se demander dans quelle mesure le projet est sensé. Une question qui fait déjà largement débat auprès de nombreux lecteurs de magazines en ligne.

(age/mst)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Design carré le 10.11.2019 15:08 Report dénoncer ce commentaire

    Les architectes... Mars one

    J'ai mieux, tu va dans un lieu désertique, et t'y construis ta ville forêt! Ainsi tu y plante des arbres, plantes, etc... à ta guise, sans bousiller un écosystème encore en vie! D'ailleurs, il a pris en compte la montée des eaux de plus de 5m et des sols qui s'abaisse de 12m... ? autant construire notre Atlantide flottante!

  • paysan le 10.11.2019 14:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    non merci

    N Importe quoi. Detruire la forêt pour faire ça. L homme est vraiment un destructeur

  • regex le 10.11.2019 15:01 Report dénoncer ce commentaire

    irresponsables

    encore un projet qui part d'une bonne intention mais qui va finalement s'industrialiser et virer toute la verdure. Ou alors ce sera abandonné après quelques années, comme ça arrive souvent à ces projets bizarres, et ne resteront alors que les arbres abattus et les ruines d'immeubles en béton qui pollueront pendant des siècles la région. Le plus gros problème avec ces architectes en plein délire, c'est qu'ils ne pensent jamais à après la construction. Ils ne savent pas assumer leurs choix. C'est d'ailleurs grâce à eux qu'on a maintenant des open space partout et un genève coulé sous le béton.

Les derniers commentaires

  • Bob le 11.11.2019 23:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Riches demeures

    Forêt vierge en périphérie de la plus en plus construite Cancun? Ok, belles demeures pour riches mexicains et étrangers. Ce n'est pas un projet écologique, mais un cadre magnifiquement agréable pour des riches, non locaux, qui viennent en avion et loue de gros 4x4.

  • TexMex le 11.11.2019 21:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Canna

    Ils pourrons mieux dissimuler le canna...is au milieu de cette belle forêt...ville futur...

  • Ange 0 et Démon 1 le 11.11.2019 21:19 Report dénoncer ce commentaire

    La folies des hommes et l'argent

    Pendant des millionnaires la terre se portait comme un charme dans ça perfection... voilà arrivent les hommes les mêmes qui ont inventé les voitures, les avions et le glyshphate pour votre meilleurs santé.... le gigantesque chaos comme l humanité na jamais connu s approche à grand pas...

  • frank le 11.11.2019 09:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Autre manière de faire du commerce

    L'ego de certain est sans limite, sous le couvert de l'écologie et du développement durable, tout est possible, la farce s'arrêtera !

  • Vivke le 11.11.2019 07:06 Report dénoncer ce commentaire

    Absurde

    ....et le règne animal touché par ce déboisement il en fait quoi ?